Nabilla : Ayem appelle encore au silence

Ayem, le 16 octobre 2014, à la première du Bal des Vampires. [MARTIN BUREAU / AFP]

Ayem continue de vivre douloureusement l'affaire qui affecte Nabilla. Sur son compte Twitter, elle a de nouveau posté un mercredi un message invitant à la retenue, à la pudeur et au silence.

 

Après être demeurée silencieuse pendant une dizaine de jours, Ayem Nour reprend la parole sur les réseaux sociaux. Et ses différentes interventions montrent combien elle a été affectée par l'effervescence déclenchée par "l'affaire Nabilla", consécutive à l'épisode mystérieux qui l'aurait opposée à Thomas Vergara, de nuit, dans un hôtel de Boulogne-Billancourt.

A la surprise de tous, elle s'était rendue le 8 novembre au siège de la PJ pendant la garde à vue de Nabilla afin d'apporter à cette dernière des affaires de première nécessité. A cette occasion, elle s'était refusée à tout commentaire mais sa démarche avait été interprétée comme le signe d'une évidente réconciliation alord que les médias faisaient leurs choux gras depuis des mois de leur supposée rivalité, mise en scène avec beaucoup de précision.

 

"Cessez de juger"

Cinq jours plus tard, la belle animatrice confirmait ce rapprochement et son souhait de discrétion sur Twitter. "Cessez de juger Thomas et Nabilla svp personne ne peut savoir ce qu'il se passe dans un couple... Merci", intimait-elle à 781.000 followers. Le tout assorti d'une émoticone répresentant la tristesse.

Mardi, à l'occasion de son 26e anniversaire, Ayem a posté une lettre émouvante destinée à ses admirateurs dans laquelle elle confie la mélancolie qui l'habite. Sans jamais citer Nabilla, elle laisse entendre que le sort de cette dernière a joué le rôle d'un électrochoc, lui faisant prendre conscience de la futilité et des dangers que récele l'exposition médiatique à outrance.

 

Double interprétation

Mercredi, toujours sur Twitter, Ayem a posté un nouveau message : "Qui sait quoi de ce qu'un être peut ressentir...a part lui même...!personne!!!!! Alors chuuuuuuut!!!!!! Une consigne qui peut être lue de deux manières.

Soit il s'agit d'inciter chacun à se retenir d'élaborer différentes élucubrations sur Nabilla et Thomas. Soit il s'agit de mettre fin aux très nombreux échos et interprétations auxquels sa mystérieuse lettre ouverte de mardi a donné lieu. Paradoxe ou conséquence de l'emballement au silence, cet appel à la retenue devrait déclencher un nouveau buzz.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles