"Drunk in love" : Beyoncé aurait plagié une chanteuse hongroise

Beyoncé est accusée de plagiat pour l'intro de sa chanson, en duo avec Jay-Z, "Drunk in love". Sur la photo, ils étaient en concert, le 24 août 2014.[ROBYN BECK / AFP]

Issue de la communauté Roms, Monika Juhasz Miczura, plus communément appelée Mitsou, a porté plainte contre Beyoncé pour plagiat. La chanteuse hongroise accuse la star américaine d’avoir plagié un thème folklorique dans son tube interplanétaire "Drunk in Love".

 

"Drunk in love" s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires depuis sa sortie il y a un an. Un grand succès pour Beyoncé mais aussi … beaucoup d’argent gagné. Or, la chanteuse est aujourd’hui accusée de plagiat par la chanteuse hongroise Mitsou.

Selon Mitsou, la mélodie de l’intro de la chanson de Beyoncé, est une copie d’une chanson traditionnelle de gitans, qu’elle a enregistrée en 1995 et qui s’intitule Bajba, Bajba, Pelem. En effet, le titre, nommé aux Grammys Awards, s'ouvre avec une mélodie d'Europe de l'Est chantée a cappella.

 

 

Cette chanson, que sa grand-mère lui aurait transmise, raconte "la perte d'espoir lorsqu'une personne ne peut plus faire confiance à personne d'autre qu'à sa mère ou à Dieu".

Ainsi, la chanteuse hongroise – qui ne précise pas le montant du dédommagement qu’elle souhaiterait recevoir – parle de "détresse émotionnelle".

Selon elle, sa voix apparaitrait dans près d’un tiers du tube de Beyoncé et Jay-Z, qui célèbrent leur ivresse sexuelle. La justice new-yorkaise devra trancher. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles