Il veut donner sa boulangerie au SDF qui lui a sauvé la vie

Le boulanger s'est donc donné 6 mois pour former son tout nouvel arpenti, avant de lui céder la boutique. (Image d'illustration).[ALAIN JOCARD/AFP.]

En décembre dernier, Michel, boulanger à Dole dans le Jura, était sauvé in extremis d'une intoxication au monoxyde de carbone par un sans abri. Pour le remercier, il va lui céder son commerce pour... un euro symbolique.

Le boulanger n'en revient toujours pas. "Ce jour-là, Dieu était un peu avec moi" raconte-t-il au micro d'Europe 1. Le 3 décembre dernier, une fuite de monoxyde de carbone, liée à un brûleur défectueux, a bien failli lui coûter la vie. Mais c'était sans compter sur Jérôme, un sans abri, habitué du quartier, qui passait par là.

Jérôme alerte alors les secours qui arrivent juste à temps pour prendre en charge Michel. "Même les pompiers m'ont dit : à dix minutes près, vous étiez boulevard des allongés", se rémémore-t-il sur Europe 1.

A lire aussi : Son sauveur la demande en mariage devant tout un stade

Après une dizaine de jours d'hospitalisation, Michel a repris contact avec Jérôme et lui a proposé de venir travailler dans sa boulangerie, à ses côtés. "Je fais tout pour conserver ce travail-là. On est tous contents que ça aille mieux pour Michel. C'est le meilleur", confie-t-il aujourd'hui, encore très ému.

L'histoire d'amitié qui lie désormais les deux hommes ne devrait pas s'arrêter là. Depuis plus d'un an, Michel cherche en effet un repreneur afin de pouvoir partir à la retraite. Le boulanger s'est donc donné 6 mois pour former son tout nouvel arpenti, avant de lui céder la boutique.

Enfin, pour que le futur chef d'entreprise ne dorme plus dans la rue, le boulanger au grand coeur a également décidé de se porter caution pour lui trouver un appartement. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles