Scarlett Johansson se moque d’Ivanka Trump dans une pub parodique

Alors qu'elle présentait le Saturday Night Live pour la cinquième fois, l'actrice en a profité pour se moquer d'Ivanka Trump. [Brian Ach / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Scarlett Johansson a joué la fille du président américain dans un sketch orchestré par les humoristes du Saturday Night Live.

Ils ont imaginé un parfum dont Ivanka Trump serait l'égérie. Son nom ? «Complicit», ou «complice» en français. Se moquant à la fois des codes des publicités pour parfum et, surtout, de la fille de Donald Trump, Scarlett Johansson a incarné à la perfection ce rôle de composition.

«Tous les hommes connaissent son nom. Toutes les femmes connaissent son visage. Quand elle entre dans une pièce, tous les regards sont braqués sur elle. Elle est... Ivanka», commence une voix-off alors que Scarlett Johansson entre, perruque blonde sur la tête et habillée d'une longue robe dorée, façon Charlize Theron pour Dior.

Ivanka Trump, «complice» de son père

Mais le sketch tourne rapidement à l'accusation : «Une femme comme elle mérite sa propre fragrance, une senteur faite juste pour elle», reprend la voix-off. «Parce qu'elle est belle, elle est puissante, elle est... Complice». 

A lire aussi : Tout savoir sur Ivanka Trump, la fille de Donald Trump

Le faux spot publicitaire dénonce ce qui est perçu comme de l'hypocrisie chez Ivanka Trump, qui se dit féministe mais cautionne les propos misogynes de son père, et sa politique qui pourrait coûter aux Américaines leur droit d'avortement. Pourtant, sur son profil Twitter, on peut lire qu'elle défend «passionnement l'éducation et la prise de pouvoir des femmes et des filles».

Le sketch continue de se moquer d'Ivanka : «Quand elle regarde 'Titanic', elle pense qu'elle est Rose. Désolé ma fille, mais tu es Billy Zane (l'acteur qui joue le fiancé de Rose, ndlr)». Le coup de grâce est donné à la fin de la vidéo. Alors que Scarlett Johansson s'en va, on peut entendre la voix-off déclarer : «Complice, le parfum pour les femmes qui pourraient arrêter tout cela, mais qui ne le feront pas». Reste à voir si Ivanka fera comme son père et réagira aux moqueries du Saturday Night Live.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles