Disparus en 1986, les bonbons Treets reviennent en France

Lancés en 1955, ces bonbons avaient disparu des étals français en 1986[Capture YouTube]

Voilà qui devrait satisfaire les palais gourmands. Plus de trente ans après leur disparition des rayons du supermarché, les bonbons Treets reviennent en France.

Depuis six mois, le confiseur français Lutti (surtout connu pour ses bonbons Arlequin) et son actionnaire allemand Katjes, préparent le grand retour des célèbres cacahuètes enrobées de chocolat, révèle le Journal du Dimanche. Lancés en 1955, ces bonbons avaient disparu des étals français en 1986. Mars, leur propriétaire de l'époque, avait indiqué ne pas vouloir concurrencer les M&M's, confiserie faisant aussi partie du groupe. Le confiseur américain était si peu attaché à ses Treets qu'il a décidé de ne pas renouveler ses droits de propriété, qui ont récemment pris fin, nous explique l'hebdomadaire.

Cette faille juridique a été repérée par Lutti, qui a lancé fin 2017 «The Peanut Company», une filiale destinée à la relance des Treets. Les bonbons de 2018 seront quasiment identiques à ceux d'il y a trente ans, la recette ayant seulement été modifiée pour correspondre aux attentes d'aujourd'hui, assure le PDG de Lutti, Sébastien Berghe, auprès de nos confrères. 

«Il n'y a aucun colorant artificiel ni dioxyde de titane. Notre cacao est équitable, certifié par la Fairtrade Foundation». Quant à la couleur de l'emballage, elle a été changé, passant du jaune à l'orange, «un pacte de non-agression» conclu avec Mars «pour ne pas être en concurrence frontale avec M&M's», précise-t-il.

Les Treets seront disponibles à la vente dès la rentrée prochaine, en grande surface et dans les magasins spécialisés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles