Trois agences de voyages pour tester les vacances sans portable

Les séjours "digital detox" ont la cote auprès des agences de voyages à l'instar de la Start-up Out of reach qui en a avait sa spécificité. [Out of reach]

Alors que se tient ce mercredi 6 février la journée sans portable, le secteur du voyage s’est pleinement approprié cette tendance. L’objectif : aider les accros aux technologies à déconnecter grâce à des séjours sans portable et sans écran. Entre week-ends et escapades plus lointaines, trois agences se sont spécialisées sur ce marché avec originalité. 

Les chiffres sont édifiants. 43 % des européens ne peuvent pas se passer de leur téléphone en vacances rapporte un sondage Lastminute.com. Pire encore, on regarde en moyenne, 150 fois par jour son téléphone et 75 % des français consultent leur smartphone dès le réveil. Parce que couper son portable pour vivre l’instant présent est devenu un luxe voire un challenge pour certains, ces agences proposent de nombreuses formules originales et séduisantes.

Des escapades de rêve en France en europe et dans le monde

Lancée en juin 2018, la jeune start-up Out of reach propose de nombreuses escapades d’une nuit, un week-end ou une semaine en zone blanche pour apprendre à déconnecter et vivre l’instant présent. Selon leurs degrés de dépendance, les voyageurs pourront choisir leur niveau de déconnexion (sans wifi, sans wifi ni 3 G, sans wifi, sans 3 G et sans réseau) et partir le temps d’un week-end à la découverte de la Bretagne en bateau ( 2 j. a p. de 230 €), de la Savoie en version trappeur (3 j. à p. de 420 €) de la  forêt de Rambouillet à cheval (2 j. à p. de 350 €) comme de l’Islande en trek ( 6 j. à p. de 1890 €) ou encore du Sri Lanka entre cabane grand luxe et visites (7 j. à P. de 2160 €). A la clef des escapades de rêve actives, où les voyageurs sont invités à régler leur smartphone pour n’être dérangé qu’en cas de réelle nécessité, voire de débrancher totalement leurs appareils. Dans les zones blanches et en cas d’urgence, il est possible de rester joignable grâce à un téléphone satellite. 

Une formule originale pour les jeunes actifs

Demander à la génération Y, ultra connectée, de débrancher, semble impossible. Pas pour la start-up Keywe. Créée en 2015, elle a trouvé une formule originale qui n’est pas sans rappeler le médiatique Loft. L’agence propose en effet de réunir douze inconnus, sélectionnés pour leurs affinités, dans une villa avec piscine et sans portable. Activités et animations ponctueront ces week-ends pour assurer une bonne ambiance et faciliter les échanges. Ces séjours sont organisés du vendredi soir au dimanche après-midi autour de Montpellier, Bordeaux et Toulouse. 

Des séjours "digital détox" tournés vers la méditation 

Pour les amateurs de méditation, l’association Voyages sans écran, tout récemment lancée par le fondateur de l’agence Voyages intérieurs, propose, elle aussi, des escapades sans portable, ni écran. Ces séjours organisés au Maroc, en Mauritanie, en Thaïlande, en Toscane, en Iran, en Jordanie ou encore en Égypte proposent ainsi une pause digitale, grâce à des séjours tournés vers la pratique du yoga, de la méditation et du développement personnel. Idéal pour apprendre à se reconnecter au monde et à ses propres sensations sans Facebook, ni Instagram pour parasiter les vacances. Les premiers prix débutent à partir de 730 euros. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles