Il invente un bonbon qui fait déodorant

Le Deo Aroma Candy, le bonbon qui a l'effet d'un déodorant. [Capture d'écran ]

La solution pour sentir "bonbon" des aisselles ? Le Deo Aroma Candy est un bonbon qui a l’effet d’un déodorant. Ventsislav Peychev, un confiseur bulgare, a lancé son produit en 2011. Aujourd’hui, il compte faire de son neutralisateur d’odeurs un produit répandu dans le monde entier.

 

Sentir bon en mangeant des bonbons, voici le concept lancé par un confiseur depuis 2011. Ventsislav Peychev s’est inspiré des travaux de scientifiques japonais pour développer son déodorant. Les chercheurs asiatiques ont montré que le géraniol, une composante de l’huile de rose – que la Bulgarie produit en masse – ne se décomposait pas durant la digestion mais était évacuée par les sécrétions cutanées.

L'odeur de l'huile de rose étant perçue comme agréable, manger des bonbons à l’huile de rose permettrait ainsi de masquer les mauvaises odeurs. Mais, la formule magique ne fonctionne pas à tous les coups et mérite encore quelques améliorations. Aujourd'hui, il existe aussi une version à la lavande, s'adressant tout particulièrement aux hommes, ainsi qu'une déclinaison sans sucre ajouté.

 

A la conquête du marché international

La durée de l'efficacité du produit dépend de la quantité de bonbon avalée ainsi que du poids du consommateur… mais elle peut s’étendre jusqu’à 6 heures. Ainsi, ce produit ne concurrence pas directement les déodorants classiques qui peuvent tenir plus longtemps, mais il constitue une alternative innovante et ludique, voire un complément.

Le produit dit "nutri-cosmétique" a été primé en octobre à l’occasion du Salon international de l’alimentation à Paris.  Son concepteur compte dorénavant promouvoir le produit à l’international et lance une campagne d’exportation, comme l'explique Le Parisien. Déjà vendu aux Etats-Unis et dans certains pays européens, le bonbon-déo ne devrait plus tarder à arriver sur le marché français.

 

En vidéo : les premiers tests du Deo Aroma Candy dans la capitale parisienne lors du SIAL. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles