Des nouveautés chocolatées à dévorer pour Pâques

Pour Pâques, Picard propose une très belle poulette, confectionnée avec de la mousse au chocolat noir et chocolat au lait praliné, rehaussé d’un biscuit noisette. [© M.Roulier/Picard]

Comme la dinde ou la traditionnelle bûche de Noël, le chocolat est indissociable des fêtes de Pâques pour le plus grand plaisir des gourmands, qui ne peuvent résister à la tentation.

 

Qu’il soit blanc, noir ou au lait, aromatisé ou non, on le cache dans le jardin pour amuser les enfants, on l’offre à ses amis ou à sa famille ou on le grignote, seul, à l’abri des regards ­indiscrets, de peur de devoir le partager avec le plus grand nombre.Œufs, canards, poules, lapins, poussins et ­autres animaux en tout genre fleurissent dans les vitrines et les rayons de nombreux magasins.

 

Une surprise signée

cjeff_de_bruges.jpg

© Jeff de Bruges

A première vue, il ne s’agit que d’un simple œuf en chocolat, comme il en existe des milliers en cette période. Jeff de Bruges a joué la carte de l’originalité en proposant un œuf qui, en plus d’abriter à l’intérieur un bel assortiment de petites douceurs en chocolat, peut être personnalisable. Avant de le dissimuler dans la chambre, sur le balcon ou dans le jardin, le chocolatier propose d’inscrire dessus, gratuitement, le prénom de son enfant. Les poussins seront ravis en le découvrant.

Œuf personnalisé, Jeff de Bruges, à partir de 10,95 € l’œuf de 10 cm de diamètre.

 

Les trois minions jouent à cache-cache

cferrero2.jpg

© Ferrero

Avant de débarquer sur grand écran le 8 juillet prochain, les Minions, alias Kevin, Stuart et Bob, se cachent dans les œufs Kinder Surprise Maxi. Trois figurines à la fois drôles et craquantes, à collectionner par les plus petits.

Kinder Surprise Maxi Minion, 4,69 € les 100 g (prix de vente conseillé).

 

Un œuf peut en cacher un autre

cleonidas.jpg

© Leonidas

Leonidas invite petits et grands dans un monde coloré plein d’œufs et de lapins en chocolat. Deux formats existent en fonction du niveau de gourmandise de chacun : le premier compte neuf œufs à l’intérieur de la coque, le second, pas moins de vingt-deux pour les grandes faims.

Œuf Leonidas, à partir de 8,90 € le petit avec neuf œufs à l’intérieur.

 

Un perroquet tout bon à croquer

ct_dhellemmes.jpg

© T. Dhellemmes

A la différence de ses congénères, ce perroquet dévoilé par la prestigieuse maison Lenôtre ne parle pas… mais se croque avec plaisir. Cette création très chocolatée fait partie de la collection de Pâques "L’île au trésor", imaginée par le chef Guy Krenzer.

Perroquet vert au chocolat noir et chocolat blanc (250 g), Lenôtre, 55 €.

 

Un rocher XXL

cferrero.jpg

© Ferrero

C’est le dernier-né de la famille Ferrero. Le Grand Ferrero Rocher se compose d’un savoureux moulage au chocolat croquant et aux éclats de noisette renfermant deux petites bouchées Ferrero Rocher. Un plaisir à partager avec toute la famille.

Grand Ferrero Rocher, 5,69 €.

 

La chasse à la poulette est ouverte

cm_roulier_picard.jpg

© M.Roulier/Picard

Pas de fête de Pâques sans poule. Picard en propose une très belle, confectionnée avec de la mousse au chocolat noir et chocolat au lait praliné, rehaussé d’un biscuit noisette à tomber par terre.

Poule pâtissière chocolat-praliné, Picard, 11,95 € la pièce de 650 g (6 parts).

 

Le côté obscur du chocolat

cdr_4.jpg

© DR

Les geeks et autres amateurs de la saga "Star Wars" devraient se l’arracher. Les magasins Marks & Spencer créent l’événement en mettant en vente pour les fêtes la tête du redoutable Dark Vador faite tout en chocolat. Nul besoin de sabre laser pour la casser en morceaux, une simple cuillère suffira amplement…

Darth Vader, Marks & Spencer, 18 €.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles