Grenoble, Albertville,...Quand la France recevait les Jeux Olympiques

En 1924, la ville de Chamonix accueille les Jeux Olympiques d'hiver[AFP]

Et si Paris organisait les prochains Jeux Olympiques d'été de 2024 ? Cette idée ne semble en tout cas pas déplaire à près de 61% des Français qui se sont déclarés favorables à l'accueil de la compétition selon un sondage Odoxa pour Le Parisien. Mais si les Français sont convaincus, c'est bien le Comité International Olympique (CIO) qu'il faut désormais séduire. Pas une mince affaire pour la ville qui avait déjà échoué en 2012 face à Londres. Et même si la France a manqué 8 fois à l'attribution d'Olympiades, le pays a déja accueilli 5 fois la compétition depuis 1900. Retour sur ces Jeux Olympiques qui ont fait la fierté de l'Hexagone.

 

En 1900, Paris accueille les Jeux Olympiques d'été

Du 14 mai au 28 octobre 1900, se succèdent des épreuves de golf, de cyclisme, de tirs à l'arc ou encore de voile. Et pour la première fois dans l'histoire des Jeux, les femmes font leur apparition. Elles participent notamment aux compétitions de golf et de tennis. Charlotte Cooper devient d'ailleurs la première femme à obtenir un titre de championne de tennis.  Dans une moindre mesure les femmes prennent également part aux épreuves de tirs et d'équitation. En tout, elles sont 22 à participer à ces Jeux Olympiques contre 975 hommes.

 

Les premiers Jeux Olympiques d'hiver en 1924 à Chamonix

Alors que Paris doit organiser quelques mois plus tard les JO d'été, le CIO donne son accord à l'organisation d'une "Semaine Internationale des sports d'hiver" du 24 janvier au 5 février 1924. Ce qui n'est pas pour plaire aux pays scandinaves qui craignent qu'une telle compétition ne fasse de l'ombre à leurs propres "Jeux Nordiques".  Au commencement de la compétition, les Jeux de Chamonix n'ont donc rien d'"Olympiques". Mais face au succès de leurs athlètes lors de cette semaine, les pays nordiques abandonnent finalement leurs réticences et le 27 mai 1925, la semaine internationale de Chamonix est officiellement reconnue comme Jeux Olympiques d'hiver.

 

Sports et concours d'arts aux JO d'été de 1924

C'est la deuxième fois que Paris organise des Jeux d'été après ceux de 1900. 44 pays participent à la compétition qui se déroule du 4 mai au 27 juillet 1924. La ville de Colombes accueille le village olympique ainsi que le stade. La piscine des Tourtelles (aujourd'hui appelée "Georges Vallerey") est construite pour l'occasion. La France remporte 38 médailles dont 13 d'or. En marge des épreuves sportives, des concours d'art sont également organisés. La sculpture, l'architecture sont au programme ainsi que la musique et la peinture. En littérature, Jean Giraudoux ou encore Paul Claudel participent à la compétition.

 

Jean-Claude Killy star des JO de Grenoble de 1968

Il est véritablement la star de ces JO d'hiver qui se sont déroulés du 6 au 18 févier 1968. Le skieur remporte trois médailles d'or en slalom, en slalom géant, et en descente. Mais la polémique autour de sa victoire au slalom a été grande. A la fin de la course, Jean-Claude Killy arrive en 3e position avant de finalement être reclassé premier suite à la disqualification du Norvégien Hakon Mjoen et de l'Autrichien Karl Schranz, tous deux arrivés respectivement 1er et 2e. Après visionnage des vidéos, les deux athlètes sont déclarés hors course pour avoir raté chacun deux portes.

 

En 1992, à Albertville, la France termine 7ème

9 médailles amassées dont 3 en or et la France termine 7e au tableau des médailles. C'est l'Allemagne qui remporte ces Jeux avec près de 26 médailles collectées. Près de 60 nations participent à la compétition qui se déroule du 8 au 23 février 1992, dont l'Algérie pour la première fois. Le pays envoie 4 skieurs dont une femme. Le fait marquant de ces jeux est l'ouverture aux femmes des épreuves de ski acrobatique, de patinage de vitesse sur piste courte et de biathlon.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles