Athlétisme : les Bleus font grise mine à Pékin

Qualifié pour les demi-finales du 200m, Christophe Lemaître n'a pas rassuré. Qualifié pour les demi-finales du 200m, Christophe Lemaître n'a pas rassuré.[Olivier Morin / AFP]

Après quatre jours de compétition, la France ne totalise qu’une médaille de bronze aux Champions du monde d’athlétisme à Pékin. Mélanie Robert-Michon (lancer du disque), Pierre-Ambroise Bosse (800 m) et Kafétien Gomis (saut longueur) ne sont pas parvenus à monter sur le podium, alors que Christophe Lemaître s’est qualifié péniblement pour les demi-finales du 200m.

 

L’équipe de France d’athlétisme fait pâle figure aux Championnats du monde à Pékin. Au terme de la quatrième journée dans la capitale chinoise, les Bleus ne comptent qu’une maigre médaille de bronze décrochée par Renaud Lavillenie au saut à la perche. Et les désillusions se sont enchaînées encore, ce mardi, dans le Nid d’oiseau.

Vice-championne du monde du lancer du disque, il y a deux ans à Moscou, Mélina Robert-Michon est passée à côté de son sujet. Diminuée par des douleurs au dos, la Lyonnaise n’a pris que la dixième place avec un jet à 60,92m. Bien loin derrière les 69,28m de la nouvelle championne du monde, la Cubaine Denia Caballero.

«Ce n’est pas du tout ce que j’étais venue chercher», a-t-elle regretté forcément frustrée, avant de se tourner vers les Jeux Olympiques de Rio. «ça va être une bonne motivation pour l’année prochaine, il me manque toujours une médaille olympique et je sais que je vais tout faire pour aller la chercher.» Elle a désormais un an pour travailler et réaliser son rêve olympique.

 

Christophe Lemaître qualifié pour les demi-finales du 200m

Tout comme Pierre-Ambroise Bosse. Loin d’avoir démérité, le Nantais a dû se contenter de la 5e place en finale du 800m (en 1'46"63), remportée par l’intouchable David Rudisha sacré en 1'45"84. Troisième à l’entame du dernier tour, le recordman de France de la distance n’a pu contrecarrer la course d’équipe des Kényans.

«Il est trop respecté, on n’ose pas l’attaquer. Aujourd'hui, on n'a pas montré nos bijoux de famille», a-t-il lancé. Kafétien Gomis n’a pas fait mieux au saut en longueur. Après avoir mordu lors de ses deux premiers essais, le Français est resté bloqué à 8,02m d’un concours remporté par l'Anglais Greg Rutherford (8,41m).

La rare bonne nouvelle est venue des séries du 200m avec la qualification de Christophe Lemaître pour les demi-finales. Mais le quadruple champion d’Europe est loin d’avoir rassuré son monde. Il n’a pris que la troisième place de sa course (20"29) derrière le Panaméen Alonso Edward (20"22) et le Néerlandais Churandy Martina (20"22). Il s’est néanmoins voulu rassurant au moment de commenter sa demie à venir. «Ça ne m’inquiète pas, a confié Lemaître. J’ai déjà prouvé que je pouvais aller plus vite cette saison, je peux le refaire.» Rendez-vous mercredi à partir de 14h30. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles