Le Village olympique est «inhabitable» selon certaines délégations

La délégation australienne a refusé de s'installer.[YASUYOSHI CHIBA / AFP]

«Le Village n'est tout simplement pas sûr et pas prêt». La délégation australienne a jeté un froid dimanche quelques heures après l’inauguration officielle du Village olympique de Rio.

Elle a refusé de s’y installer prétextant de nombreux problèmes de finitions, évoquant notamment des «toilettes bloquées» ou «de l'eau qui coule du plafond et fait des flaques près de câbles et de fils». Lors d’un test «il y avait une forte odeur de gaz dans certains appartements et un court-circuit électrique» a raconté la chef de la délégation australienne. «Notre bâtiment n'est pas habitable», a-t-elle martelé, disant «envier» les délégations qui pourraient emménager sans problème.

A lire aussi : Teddy Riner sera le porte-drapeau de la France

À voir. Car la délégation australienne ne semble pas la seule à devoir composer avec des finitions aléatoires. Les délégations britannique et néo-zélandaise connaitraient les mêmes problèmes. La britannique, installée depuis une semaine, a rencontré «certaines difficultés de maintenance, ce qui est courant pour de nouvelles constructions» a-t-elle avoué. Si bien que ses athlètes britanniques sont reçus pour l’instant dans une base de préparation près de Belo Horizonte. Idem pour les Brésiliens. Ils devaient prendre leurs quartiers dimanche, mais ils ont préféré rester à l'hôtel en attendant les réparations.

A lire aussi : Les principaux sites pour les Jeux Olympiques de Rio 2016

Face aux critiques, le comité d'organisation a engagé 500 ouvriers et leur a donné deux jours pour finir les travaux. Il s’agit de simples «ajustements» ont assuré les organisateurs, soulignant que cela arrivait à tous les JO et que tout rentrerait dans l’ordre dans les prochains jours. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles