Pourquoi le lancer de marteau s’appelle-t-il ainsi ?

Le lanceur de marteau français Quentin Bigot, lors des JO-2012, le 3 août à Londres [Franck Fife / AFP/Archives]

En athlétisme, le lancer de marteau consiste à jeter le plus loin possible un boulet de 7,260 kilos relié à un câble en acier, qui ne ressemble en rien à l’outil.

Cette discipline est en fait dérivée d’une épreuve de force d’origine celtique, très populaire au Moyen Age. Lors de celle-ci, les participants devaient en effet lancer une grosse pierre attachée à un manche en bois.

A lire aussi : Les 15 sportives les plus sexy des Jeux Olympiques de Rio 2016

Un engin qui ressemblait à un énorme marteau, d’où le nom donné à l’épreuve. Porté par la noblesse, notamment par le roi Henri VIII d’Angleterre (1491-1547), ce sport s’est beaucoup développé au Royaume-Uni puis aux Etats-Unis, où il a ensuite subi de nombreuses innovations techniques pendant la révolution industrielle.

Le "marteau" des athlètes a alors pris son aspect actuel, le fil d’acier remplaçant le manche en bois entre les années 1870 et 1880. Sa forme traditionnelle a néanmoins été conservée dans les épreuves des Highland Games, une compétition ancestrale du nord de l’Ecosse. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles