La simplicité biblique de Givenchy

Des mannequins présentent des créations de la collection Givenchy, le 30 septembre 2012 à Paris [Pierre Verdy / AFP] Des mannequins présentent des créations de la collection Givenchy, le 30 septembre 2012 à Paris [Pierre Verdy / AFP]

Riccardo Tisci pour Givenchy a présenté dimanche soir au lycée Carnot à Paris une collection pour le printemps-été 2013 d'une simmplicité biblique, aussi luxueuse que chic.

Orgue géant planté au milieu de la salle, odeur de myrrhe comme dans les églises. C'est dimanche!

Le monde de la mode, et quelques personnalités comme la chanteuse Sky Ferreira et le rappeur Kanye West, sont prêts à écouter le sermon de l'italien Riccardo Tisci, qui avait déjà fait des hommes des apprentis clergymen lors des collections masculines de juin.

Cheveux tirés et chignons de ballerine, les mannequins ressemblent à de lointaines nonnes avec leurs voiles d'organza superposés pour composer un top ou une robe des plus virginales.

Les robes monochromes sont soulignées de volutes verticales à une épaule. Des manches ballons sont ouvertes pour mieux se coller dans le dos grâce à des attaches en métal doré et devenir peut-être des ailes d'ange.

Les tuniques en taffetas bouffant apportent du relief à un vestiaire globalement droit, chaque robe ou veste pouvant accueillir une chasuble tandis que les vestes aux épaules carrées imposent le respect.

Le soir, des jupes traines devraient séduire tout comme cette robe longue blanche au dos dénudé.

Le noir et le blanc dominent l'ensemble agrémenté d'un soupçon de bleu layette et de gris mastic.

Lundi soir, c'est enfin au tour d'Hedi Slimane chez Dior de lever le voile sur sa première collection de prêt-à-porter femmes qu'il a conçue pour Saint Laurent, l'événenement sans doute le plus attendu de cette semaine de la mode parisienne après la présentation de Raf Simons chez Dior vendredi.

Auparavant, Stella McCartney, Léonard, Giambattista Valli et Chloé auront également présenté leurs collections respectives.

Vous aimerez aussi

Un modèle porte un collier de perles et une broche ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette de France, chez Sotheby's à Londres le 19 octobre 2018 [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]
collection De fabuleux bijoux de Marie-Antoinette dévoilés à Londres
Fait divers Il se fait dérober pour 16.000 euros de Lego, les internautes à la rescousse
Pourboire à la japonaise: l'origami laissé sur la table
Japon Pourboire original : l'origami laissé sur la table

Ailleurs sur le web

Derniers articles