Pourquoi dit-on... "la montagne accouche d’une souris" ?

Image d'illustration.[AFP]

Lorsque la déception s’installe à l’issue d’un projet prometteur, on peut dire que «la montagne accouche d’une souris».

Cette expression popularisée au XVIIe siècle remonte à l’Antiquité. Le poète Horace en serait à l’origine.

A l’époque, il avait écrit : «Comment tenir une promesse faite d’une voix si éclatante ? La montagne va accoucher d’une ridicule souris.»

La montagne désignait alors une promesse trop ambitieuse, et fait référence à une autre expression, «se faire une montagne». D’autre part, la souris symbolisait la perception du résultat, en deçà des attentes.

Ces termes ont ensuite été employés par d’autres poètes avant d’être popularisés dans leur forme actuelle en 1668, par la fable La montagne qui accouche, de Jean de La Fontaine.

Retrouvez l'origine d'autres expressions de la langue française

À suivre aussi

Des parents d'élèves étrangers apprennent le français à l'école
Education Des parents d'élèves étrangers apprennent le français à l'école
Quelle place pour la langue française dans le monde ?
Francophonie Quelle place pour la langue française dans le monde ?
La règle de l'accord du participe passé pourrait-elle être réformée ?
Langue Française La règle de l'accord du participe passé bientôt réformée ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles