2e étape du Tour de France : Greipel s'impose dans le chaos

Le coureur-cycliste allemand André Greipel (Lotto) a remporté au srpint la deuxième étape du Tour de France 2015. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La 2e étape du Tour de France, reliant Utrecht à Zélande aux Pays-Bas, a été remportée au sprint par l'Allemand André Greipel (Lotto). La journée a été marquée par le coup de bordure dans laquelle ont été piégés plusieurs favoris.  A commencer par le tenant du titre Vincenzo Nibali.

 

A regarder son profil plat comme la main, la 2e étape du Tour de France entre Utrecht et Zelande (Pays-Bas) ne présentait aucune difficulté apparente pour le peloton. Mais c’était sans compter sur la pluie et surtout le vent de la mer du Nord qui sont venus, dimanche, perturber les 166 km de course.

André Greipel a su braver ces conditions chaotiques pour régler le sprint final d’un boyau devant Peter Sagan et Fabian Cancellera, qui s’est emparé le maillot jaune grâce au jeu des bonifications.

Ce que tous les coureurs n’ont pas réussi à faire, notamment parmi les favoris de cette 102e édition. Vincenzo Nibali, tenant du titre, Thibaut Pinot, Jean-Christophe Péraud, Romain Bardet, Alejandro Valverde ou encore Nairo Quintana se sont retrouvés piégés par un coup de bordure et ont accusé un retard sur la ligne d’arrivée de près d’une minute et demi sur Alberto Contador et Chris Froome, les grands gagnants de la journée.

Et de nouveaux bouleversements sont à attendre, ce lundi, avec une arrivée jugée au sommet du Mur de Huy (Belgique) et sa pente moyenne de 9,6 %. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles