Crash en Egypte: une boîte noire confirme le caractère "brutal, soudain" de l'événement

Des débris de l'avion A321 sur le side du Wadi al-Zolomat dans la péninsule du Sinaï le 1er novembre 2015 [KHALED DESOUKI / AFP] Des débris de l'avion A321 sur le side du Wadi al-Zolomat dans la péninsule du Sinaï le 1er novembre 2015 [KHALED DESOUKI / AFP]

Une des boites noires de l'A321 de la compagnie russe Metrojet qui s'est écrasé en Egypte, le Flight Data Recorder qui enregistre les paramètres de vol, confirme le caractère "brutal, soudain" de l’événement qui a précipité la chute de l'appareil, a indiqué une source proche du dossier.

"Tout est normal, absolument normal pendant le vol, et brutalement plus rien", a-t-elle déclaré. "Cela va dans le sens de la soudaineté, du caractère immédiat, de l'événement", a ajouté cette source, alors que les deux boîtes noires, celle des paramètres de vol et celle contenant les conversations de l'équipage, ont été analysées.

Par ailleurs, les photos des débris montrent que ces derniers apparaissent criblés d'impact allant de l'intérieur vers l'extérieur de l'appreil, "ce qui accrédite plutôt la thèse d'un engin pyrotechnique".

Londres et Washington ont overtement évoqué la piste d'une bombe à bord de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet, qui s'est écrasé avec ses 224 occupants dans le Sinaï le 31 octobre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles