George Clooney star d'"Ave César", ode au vieil Hollywood

George Clooney et son épouse Amal à l'avant-première de "Ave César" le 1er février 2016 à Westwood, en Californie [Valerie Macon / AFP] George Clooney et son épouse Amal à l'avant-première de "Ave César" le 1er février 2016 à Westwood, en Californie [Valerie Macon / AFP]

La star américaine George Clooney renoue avec les frères Coen, dont il est l'un des comédiens fétiches, pour "Ave César", comédie en forme de déclaration d'amour au vieil Hollywood, avec Channing Tatum qui danse et Scarlett Johansson en sirène.

Le film dont l'avant-première s'est déroulée lundi soir à Los Angeles, et largement tourné dans la Mecque du cinéma, sort vendredi en Amérique du Nord et le 17 février en France.

Il met en scène George Clooney en vedette des années 1950, aussi décérébrée et mégalomaniaque dans la vie qu'elle est charismatique à l'écran. Lorsqu'il disparaît en plein tournage d'un couteux péplum, Eddie Manix (Josh Brolin), l'homme des situations difficiles du studio Capitole, est chargé de le retrouver.

Scarlett Johansson en vedette de ballets nautiques inspirée d'Esther Williams, Channing Tatum en virtuose des claquettes façon Fred Astaire, Tilda Swinton, Ralph Fiennes en réalisateur lettré au bord de la crise de nerf, et Christophe Lambert complètent le casting de ce 17e opus des frères Coen.

A travers la parodie des studios des années 50, c'est aussi une satire contemporaine d'Hollywood que les prolifiques Ethan et Joel Coen ont mise en scène: susceptibilités de metteurs en scène et de comédiens, intrigues politiques, polémiques d'activistes, difficultés économiques suscitées par l'arrivée de nouveaux médias, etc.

"Pourquoi aller voir ce film ? Principalement pour voir Channing Tatum danser en costume de marin. C'est déjà amplement suffisant", a plaisanté George Clooney, interrogé par l'AFP lors de l'avant-première du film à Los Angeles.

"Et puis parfois vous verrez aussi Scarlett Johansson plonger dans une piscine, ce qui vaut toujours la peine", a ajouté, mutin, celui qui fait partie de l'Olympe hollywoodien des années 2000.

"Ave César", qui fera l'ouverture du Festival de Berlin, rend hommage à de nombreux genres phares de l'âge d'or hollywoodien: film noir, comédie musicale, péplum, western...

George Clooney, lui-même réalisateur et producteur, a derrière lui une longue collaboration avec les frères Coen et leurs comédies à l'humour grinçant: "Burn After Reading" (2008), "Intolérable Cruauté" (2003), "O Brother" (2000).

"Ils sont amusants, très préparés et font toujours des films formidables. Ils aiment tant ce qu'ils font qu'ils rendent facile" le travail des acteurs, a dit George Clooney des frères Coen.

Féru de politique et engagé, le comédien, tout en arpentant le tapis rouge en souriant aux caméras, n'en perdait pas de vue les primaires américaines lundi soir: "ça va être une saison électorale intéressante", a-t-il lancé, au moment où il prenait connaissance du résultat des primaires en Iowa, pleines de surprises, avec Donald Trump battu par Ted Cruz et Hillary Clinton au coude à coude avec Bernie Sanders.

Vous aimerez aussi

La garde à vue du député des Hauts-de-Seine LREM Thierry Solère a été levée mercredi 18 juillet 2018 dans la soirée [Thomas SAMSON / AFP/Archives]
Soupçons de fraude fiscale: la garde à vue de Thierry Solère levée
Un membre du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham observe un convoi de bus se préparant à évacuer les villes de Foua et Kefraya en Syrie [OMAR HAJ KADOUR / AFP]
Syrie: début de l'évacuation des localités pro-régime assiégées
Les forces paramilitaires loyales au président Ortega patrouillent dans les rues de Masaya au Nicaragua, reprise la veille aux rebelles, le 18 juillet 2018 [MARVIN RECINOS / AFP]
Au Nicaragua, les forces pro-Ortega asseoient leur contrôle sur Masaya la rebelle

Ailleurs sur le web

Derniers articles