Pourquoi la Légion étrangère porte-t-elle un képi blanc ?

Les légionnaires ne portent ce couvre-chef que depuis quelques dizaines d'années. [© Bony / Sipa
]

Si les soldats de la Légion étrangère sont aujourd’hui reconnaissables à leur képi blanc, il n’en a pas toujours été ainsi.

Au début du XXe siècle, lors de son déploiement au Maroc, ce corps d’armée disposait d’un uniforme et d’un couvre-chef kaki clair. Mais ce dernier avait tendance à passer peu à peu, sous la double action du soleil, fort dans le désert, et des lavages répétés. 

Et cette caractéristique faisait la fierté des plus anciens soldats. Car plus le tissu était délavé, plus il montrait le temps passé sur le champ de bataille, signe d’expérience.

Ce n’est qu’à partir du 14 juillet 1939, lors du défilé sur les Champs-Elysées, que cette couleur de képi est devenue quasi-officielle. Ce jour-là, les légionnaires vêtus de cette coiffe blanche ont été largement plus acclamés que les autres. Si bien qu’à la Libération, le commandement a généralisé ce couvre-chef à tout les légionnaires. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles