Pourquoi n’y a-t-il plus de maréchal en France ?

Ferdinand Foch a été nommé maréchal après la Première Guerre mondiale. [© ©ABECASIS/SIPA]

Contrairement aux grades militaires, fondés en partie sur l’ancienneté, le fait d’être nommé maréchal de France est une distinction de l’Etat, la plus haute qui puisse être conférée à un membre de l’armée.

Ce titre est symbolisé par sept étoiles sur l’épaulette, tandis que le grade le plus élevé – général – en compte cinq. Cette décoration récompense des généraux ayant accompli de hauts faits en temps de guerre, qui ont mené une armée à la victoire.

A lire aussi : Pourquoi une maisonnette est-elle appelée «bicoque» ?

Ainsi, Ferdinand Foch ou Philippe Pétain sont devenus maréchaux après la Première Guerre mondiale. Faute de conflit armé sur le territoire, la France ne compte plus de maréchal vivant.

Le dernier était Pierre Kœnig, distingué à titre posthume en 1984, pour son rôle dans la bataille de Bir Hakeim, lors de la Seconde Guerre mondiale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles