L’apnée du sommeil, une des causes de la mort de Carrie Fisher

En janvier, un début d'enquête avait conclu à une crise cardiaque.[Robin Marchant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

L'actrice Carrie Fisher, décédée le 27 décembre 2016, est morte d'apnée du sommeil, selon les premières constations des médecins légistes.

Toutefefois, «d'autres facteurs indéterminés» sont également indiqués dans le rapport car le bref communiqué, publié vendredi 16 juin, rappelle que l'actrice se droguait, avait une maladie cardiaque et des plaques dans les artères.

En janvier, un début d'enquête avait conclu à une crise cardiaque.

Hospitalisation « en urgence »

Carrie Fisher, devenue célèbre pour son rôle de la princesse Leia dans la trilogie originale de Star Wars, de 1977 à 1983, parlait ouvertement de ses problèmes d'addiction et de ses troubles bipolaires, qui la conduisaient à prendre de nombreux médicaments.

Fin décembre, alors qu'elle était à bord d'un vol transatlantique, elle s'est brusquement trouvée «en urgence médicale». Elle est morte quatre jours plus tard. Sa mère Debbie Reynolds est morte le lendemain, le 28 décembre 2016, d'une attaque cérébrale à 84 ans. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles