Disney fait polémique en fonçant la peau d'acteurs blancs dans Aladdin

La sortie du film est prévue le 12 mai 2019 en France.[Capture d'écran Youtube]

Disney est accusé d’avoir pratiqué le «blackface» dans le remake d'Aladdin par Guy Ritchie. Des acteurs blancs auraient été maquillés afin de se fondre dans la masse dans une scène principalement jouée par des comédiens de couleur.

L’information a été révélée par la BBC et le Sunday Times, qui ont réalisé des investigations pour affirmer que Disney avait eu recours au maquillage de certains acteurs blancs pour «brunir» leur visage.

Le «blackface» ou «brownface» est une technique qui trouve son origine dans le théâtre. Une pratique raciste qui consiste pour une personne blanche à «se déguiser» en une personne de couleur.

Des explications bancales

Pour étouffer la polémique, Disney a tenté de se défendre et a reconnu les faits en rappelant que «plus de 400 à 500 figurants» du casting de Aladdin sont originaires d’Inde, d’Afrique ou encore d’Asie.

La production a expliqué que le maquillage pour les acteurs blancs permettaient de les fondre dans la masse dans une scène importante où jouaient principalement des comédiens de couleur.

Des explications qui peinent à convaincre. Certains internautes ont même appelé au boycott du film à sa sortie. 

«Wow, Disney, vraiment ? Comme si le «brownface» n'était pas assez mauvais, vous essayez de vous défendre au lieu de vous excuser ? Alors, pas de Aladdin pour mes enfants».

La sortie du film est prévue le 12 mai 2019 en France. Les spectateurs pourront y découvrir Will Smith, qui interprètera le rôle du génie de la lampe, et l’acteur égyptien Mena Massoud dans le rôle d’Aladdin.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles