Eurovision : la Chine censure les symboles LGBT

L'Eurovision a été censuré en Chine. [FRANCISCO LEONG / AFP]

Les téléspectateurs chinois de la finale du concours de l'Eurovision pourraient avoir droit à une version censurée de l'évènement. Mango TV, le diffuseur chinois, pourrait en effet occulter certains éléments apparaîssant à l'écran, comme il l'a déja fait lors des demi-finales. 

Les drapeaux arc-en-ciel, symbole des LGBT, ont ainsi été floutés lors de la diffusion du show. Selon le Global Times les performances des artistes irlandais et albanais n'ont pour leur part pas été diffusées sur décision des producteurs.

Dans sa performance, l'artiste irlandais Ryan O'Saughnessy évoquait la fin d'une relation et était accompagné de deux danseurs masculins qui ont réalisé une danse romantique. Le chanteur albanais Eugent Bushpepa est quant à lui tatoué aux bras.

Le compte The Voice of homosexuality, actif sur le réseau social Weibo, a publié des captures d'écran des images censurées par Mango TV. 

capture_decran_2018-05-10_a_14.34.33.png

De nombreux internautes ont protesté contre cette censure, appelant à boycotter Mango TV. Alors que l'homosexualité est de plus en plus acceptée au sein de la société chinoise, elle reste taboue à la télévision et dans les films.Le «contenu homosexuel» reste ainsi interdit de diffusion sur les sites de streaming. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles