OCS, précurseur d'une révolution du petit écran en France, fête ses 10 ans

L'intégralité des épisodes de la saga Game of Thrones est accessible sur OCS.[© 2016 Home Box Office, Inc. All rights reserved. ]

Le bouquet de chaînes OCS, qui a activement participé à révolutionner la façon dont on regarde la télévision, souffle ses dix bougies en ce mois de novembre.

Autrefois baptisé Orange Cinéma Séries, il s’est imposé comme un acteur incontournable du paysage audiovisuel français grâce, notamment, à sa volonté de satisfaire ses abonnés et à un sens aigu des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Si aujourd’hui, cela semble tout à fait normal de regarder les épisodes d’une série moins de 24h après leur diffusion outre-Atlantique, il est important de rappeler que cela n’était absolument pas le cas il y a encore quelques années.

En France, OCS a été un des pionniers en la matière avec son service « US+24 » et une diffusion disposant de sous-titrages français. Une révolution à une époque où le piratage était devenu la norme pour certains fans qui refusaient d’attendre plusieurs mois, voire plusieurs années, pour découvrir la suite de leur série préférée.

OCS a, dans un sens, ringardisé les « pirates » en permettant aux téléspectateurs de disposer d’une diffusion de qualité dans un temps record sans avoir besoin de défier la législation en vigueur. Un sens du « service » qui se retrouve dans leur slogan : « OCS, vous êtes fans, nous aussi ».

Un catalogue haut de gamme

L’autre force d’OCS tient dans sa capacité à choisir les bons partenaires, et les bonnes séries. Que ce soit son association historique avec le groupe Canal+, ou son partenariat exclusif avec la chaîne américaine HBO depuis 2013, le bouquet de chaînes propose un catalogue à faire baver d’envie n’importe quel sérivore. A commencer par Game of Thrones, qui est tout simplement la série le plus regardée au monde (et la plus piratée), mais aussi les incontournables que sont The Wire, Les Sopranos ou encore Westworld.

OCS a également su dénicher des pépites chez d’autres diffuseurs américains afin de les rendre accessible le plus rapidement possible au public français, notamment The Walking Dead, ou plus récemment The Handmaid’s Tale : La servante écarlate.

Cet «avant-gardisme» télévisuel lui a permis de se construire un socle d’abonnés de près de 3 millions d’individus. Un succès qui a poussé OCS, et ce depuis plusieurs années maintenant, à ajouter des productions originales à son catalogue comme Les Grands, Mission, ou plus récemment Vingt-cinq, donnant ainsi une chance à des auteurs et des producteurs français de développer leurs idées sur le petit écran.

Bien sûr, il n’y a pas que des séries sur le bouquet de chaînes, mais aussi des films en première exclusivité, un large choix de programmes pour enfants, des westerns et des grands classiques du cinéma, ainsi que des émissions «maison» comme Story Series sur l’actualité des séries.

Un choix large, varié, et de qualité qui permet à OCS de compter parmi les meilleurs fournisseurs de contenus en France. Pourvu que ça dure !

Vous aimerez aussi

Hervé Mathoux présente le Canal Football Club depuis son lancement en août 2008.
Télévision Hervé Mathoux : «De belles surprises pour l'émission des 10 ans du Canal Football Club»
Nagui, Pascal Obispo et Sophie Davant lors d'une conférence de presse pour le Téléthon 2018, le 8 novembre 2018 à Paris [JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives]
Télévision Coup d'envoi de la 32e édition du Téléthon, bousculée par les «gilets jaunes»
Séries Le feu et la glace s'affrontent, Game of Thrones dévoile son premier teaser

Ailleurs sur le web

Derniers articles