«Escape at Dannemora», la série carcérale de Ben Stiller à découvrir d'urgence sur Canal+

Inspirée d’une histoire vraie, la série de Ben Stiller «Escape at Dannemora» fait le récit d’une évasion et met en scène Benicio Del Toro, Paul Dano et une formidable Patricia Arquette.

La mini-série de Showtime suit deux prisonniers d’un centre pénitencier d’une petite ville américaine. Deux types accusés de meurtres qui vont nouer des liens avec une employée de la prison avant de chercher à s’évader. Véritable fait divers, la cavale des deux fugitifs avait capté l’attention de millions d’Américains et fait l’objet d’une immense chasse à l’homme pendant plusieurs semaines en 2015.

Bien connu pour ses rôles dans des comédies («Mary à tout prix», «Mon beau-père et moi»), mais aussi pour ses réalisations («Zoolander», «Génération 90», «Tonnerre sous les tropiques»), Ben Stiller laisse cette fois le grand écran et l’humour et signe les sept épisodes d’une série sombre qui prend le temps de se saisir de son sujet sans brûler les étapes.

Les premières heures s’attachent à suivre la vie carcérale des deux hommes et leurs aventures sexuelles avec la responsable de l’atelier de couture dans lequel ils travaillent, puis leur évasion, enfin leur cavale sur fond d’investigations policières. Ben Stiller ne cherche pas le spectaculaire. Ici pas de plan de la prison tatoué dans le dos... Le réalisateur vise le réalisme et vise très juste.

Patricia Arquette remarquable

Si Benicio Del Toro et Paul Dano s'avèrent remarquables, l’intensité de jeu de Patricia Arquette vaut déjà à lui seul le détour. L’actrice livre une extraordinaire interprétation dans la peau de cette femme crédule, mariée à un idiot qui l'exaspère, et prête à tout pour satisfaire ses envies sexuelles. L’ancienne star de la (trop sous-estimée) «Medium», a d’ailleurs reçu le prix de Meilleur Actrice dans une mini-série aux derniers Golden Globes.

Quelques séquences bien senties sur une B.O. rock, un épisode qui joue brillamment avec les temporalités ou encore un jeu subtil - pour ne pas dire sadique - avec les sentiments d’attachement puis d’écoeurement qu'inspirent tour à tour les personnages font d'«Escape at Dannemora» un divertissement addictif, en tous les cas une valeur sûre à voir, ou à revoir (déjà diffusée à l’heure US sur Canal+Séries), à partir du jeudi 10 janvier 2019 à 21h sur Canal+.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles