Pourquoi dit-on «mentir comme un arracheur de dents» ?

Depuis toujours, Pinocchio représente l'image même du menteur. Depuis toujours, Pinocchio représente l'image même du menteur.[© Ronald Grant/ Mary Evans/ Sipa]

Si cette expression désigne aujourd’hui un incorrigible menteur, elle a d’abord eu un sens plus littéral.

Au Moyen Age et jusqu’au XVIIIe siècle, les tout premiers dentistes recevaient leurs clients directement dans la rue. Ces «arracheurs de dents», comme ils étaient appelés à l’époque, inspiraient de nombreuses craintes aux patients, tant les soins qu’ils leur prodiguaient étaient rudimentaires et douloureux.

La tradition voulait même que ces soignants fassent appel à des musiciens, dont le rôle consistait à faire le plus de bruit possible à proximité, en jouant du tambour et de la trompette, afin de couvrir les cris de souffrance des malades.

L’objectif étant de tromper les passants, à qui ces «arracheurs de dents» promettaient une médecine sans douleur. Un véritable mensonge, ces derniers opérant le plus souvent à vif, qui a fait naître l’expression que l’on connaît aujourd’hui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles