Ce livreur est le meilleur ami des chiens

Jason Hardesty travaille à La Nouvelle Orléans.[© Capture Instagram / jhardesty]

On a plutôt en tête l’image du chien qui aboie et court après le livreur pour le mordre. Mais ce qu’obtient Jason Hardesty sur son passage, lui, ce sont des câlins. 

Cet Américain de 30 ans est employé d’une grande société de distribution à La Nouvelle Orléans. Et depuis qu’il a été affecté à un nouveau quartier «plus sympathique» il y a près de deux ans, le jeune homme est devenu le meilleur ami des boules de poils du voisinage, quelle que soit leur race ou leur taille.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Knock knock! It’s Jay and Carlo  @montycarlopups #pupsofjay

Une publication partagée par Jason Hardesty (@jhardesty) le

 «Je n’ai pas de chien, je n’ai pas le temps de m’en occuper. C’est pourquoi j’aime jouer avec ceux des autres», explique Jason. Si bien qu’à chaque passage, il a pris l’habitude de faire une photo avec eux. 

Des clichés réjouissants, diffusés sur son compte Instagram ou avec le hashtag #pupsofjay («les chiots de Jay»), qui lui ont récemment donné une petite célébrité outre-Atlantique. Ils ont en effet été partagés par Jami Attenberg, une écrivain vivant dans ce quartier et dont le puggle profite des attentions du postier, ainsi que par la chanteuse Neko Case.

Et comme il se limite à une publication par semaine (le vendredi vers 18h en général), Jason a encore «une liste de chiens en attente». Pour le plus grand plaisir de ses 62.000 abonnés.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Jay and Dakota #pupsofjay

Une publication partagée par Jason Hardesty (@jhardesty) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tank today finally met the mystery man @jhardesty behind his barkbox deliveries #pupsofjay #boxersofinstagram

Une publication partagée par ryan (@ryanjagger) le

À suivre aussi

Ce père n'a en effet pas manqué d’imagination pour alimenter les comptes Instagram et Tik Tok de ses filles.
Histoire du jour En guise de punition, il prend le contrôle de l’Instagram de sa fille
Histoire du jour A 5 ans, il a déjà grimpé l'équivalent de l'Everest
Histoire du jour Etats-Unis : sa voiture à 300.000 dollars détruite par un improbable concours de circonstances

Ailleurs sur le web

Derniers articles