Game of Thrones : les 5 moments forts de l’épisode 3

Arya Stark a été héroïque dans cet épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. Arya Stark a été héroïque dans cet épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. [© Helen Sloan/HBO]

La grande bataille de l’épisode 3 de l’ultime saison 8 de Game of Thrones a été largement à la hauteur de l’attente des fans… ou presque.

La première chose à retenir est que l’hécatombe annoncée n’a pas forcément eu lieu dans les rangs des personnages principaux de la série. Oui, il y a eu des morts, beaucoup même. Mais un nombre raisonnable des «héros» qui peuplent Game of Thrones a réussi à survivre à l’attaque du Roi de la Nuit malgré l’avalanche de morts-vivants qui s’est abattue sur Winterfell. Le château de la Maison Stark n’a jamais aussi bien porté son nom, puisqu’en effet, l’hiver éternel que tout le monde redoutait est tombé après une bataille qui semblait perdue d’avance. Sans transition, revenons sur les cinq moment-clés de cet épisode 3 particulièrement intense (et ce ne fut pas facile de choisir).

L’entrée en scène de Melisandre

La prêtresse rouge a fait un retour remarqué dans cet épisode. Alors que les troupes attendent bravement l’assaut de l’armée du Roi de la Nuit, la voilà qui débarque à dos de cheval, sortie de nulle part, pour prendre part à la plus grande bataille de l’histoire récente de Westeros. Après s’être assurée que Jorah Mormont parlait bien la langue des Dothrakis, elle demande à ce que les guerriers lèvent leur arme en l’air. Avec une formule magique, Melisandre enflamme leurs épées, perçant de lumière l’obscurité de la nuit. Des frissons nous parcourent les omoplates quand un plan large montre l’embrasement de chacune des armes.

Malheureusement, s’il n’y a rien à redire sur l’effet visuel procuré, et la relative confiance que cela pouvait apporter aux Dothrakis, ces derniers ont été oblitérés par l’armée des mort-vivants quelques minutes seulement après avoir chargé les lignes ennemies. C’est à ce moment que tous les témoins présents ont compris que la nuit allait être longue, et que l’adversaire se trouvant à quelques centaines de mètres d’eux était autrement plus redoutable que tout ce qu’ils avaient vu auparavant. Belle entrée de Melisandre, mais l’efficacité laissait clairement à désirer.

La mort héroïque de Lyanna Mormont

David contre Goliath puissance 10. Depuis son apparition dans la saison 6 de Game of Thrones, la dirigeante de la Maison Mormont, âgée de 12 ans dans la série, a enchaîné les coups d’éclat avec son éloquence et un sens aigu de la répartie. La jeune fille tenait à être présente sur le champ de bataille malgré le danger évident que cela représentait pour elle.

Les showrunners ont offert au personnage une sortie particulièrement spectaculaire, puisque qu’elle est morte écrasée dans les mains d’un zombie géant qu’elle a terrassé à la force de son dernier souffle en lui plantant une lame en verredragon dans l’œil, neutralisant ainsi celui qui semait le chaos dans l’enceinte du château. Un moment de pure émotion.

La bataille de dragons

Certes, on n’y voyait pas grand-chose (maudite tempête de neige). Mais la bataille en haute altitude entre les dragons, avec d’un côté ceux de Daenerys Targaryen et de Jon Snow, et de l’autre celui du Roi de la Nuit, a bel et bien eu lieu. Cela n’a pas duré très longtemps, mais l’empoignade entre Rhaegal, monté par Jon Snow, et Viserion, dirigé par le Roi de la Nuit, suivie de l’intervention de Dany sur Drogon, était clairement un des moments forts de cet épisode 3. A deux contre un, Jon Snow et Daenerys ont réussi à faire chuter le chef des hommes glaçons sur le champ de bataille.

Une fois à terre, le Roi de la Nuit semblait à la merci de Daenerys Targaryen quand celle-ci s’est pointée devant son nez avec son dragon pour lui cracher plusieurs litres de kérosène enflammé au visage. Mais, une fois les flammes dissipées, le Roi de la Nuit a affiché un sourire narquois, avant de saisir sa lance… ce qui a fait fuir la jeune femme. Jon Snow a bien tenté de le rattraper alors qu'il se dirigeait tranquillement vers Winterfell. Mais le Roi de la Nuit a réveillé les morts autour de lui pour l’empêcher de l’atteindre. Le duel n’a pas eu lieu, Jon Snow s’étant retrouvé bloqué à chaque étape le menant dans le jardin du château où Brandon Stark– la cible du Roi de la Nuit – se trouvait. Ce qui nous a mené tout droit au…

Le sacrifice de Theon Greyjoy (et de Jorah Mormont)

Encore une belle fin pour un personnage pourtant peu apprécié des fans qui a connu l’enfer tout au long des huit saisons de Game of Thrones. Theon Greyjoy se sera battu jusqu’à la fin pour défendre Brandon Stark, avant de tomber en une seconde face au Roi de la Nuit qui s’est débarrassé de lui avec une aisance déconcertante. Il n’empêche que sa mort fut héroïque, et offre à ce personnage une sortie qui ne manque pas de panache.

En parlant de panache, Jorah Mormont s’est battu comme un lion pour défendre la femme qu’il a toujours aimée, Daenerys Targaryen. Il est un des rares personnages principaux à avoir trouvé la mort dans la bataille. Et là aussi, c’est de manière héroïque que Jorah Mormont tire sa révérence après huit saisons de bons et loyaux services. Respect éternel pour celui qui a définitivement lavé son honneur en combattant avec un courage exemplaire. 

L’exploit XXXXXXL d’Arya Stark

Vous vous souvenez de ce moment, dans la saison 7, où Brandon Stark confie la dague en acier valyrien de Littlefinger à sa sœur Arya. On le sent extrêmement troublé quand celle-ci s’empare de l’arme, comme s’il connaissait à l’avance l’importance capitale que revêtait cet instant (il est la Corneille-à-trois-yeux en même temps). (voir à 2:29)

Et bah banco ! Ce moment était au COEUR de toute cette foutue histoire en fait. Quel pied ! Oubliez le «Prince qui était promis» et toutes ces prophéties moisies que nous avons passé des heures interminables à analyser et à dépiauter dans tous les sens pour essayer de connaître leur sens profond. Devenue une tueuse hors pair après son stage intensif chez les Sans-Visages à Braavos, Arya Stark a mis tout son savoir en action pour fondre sur le Roi de la Nuit quand celui-ci était à deux doigts de tuer Brandon Stark. Grâce à sa technique redoutable, elle avait manifestement anticipé la réaction du Roi de la Nuit qui n’a jamais compris que cette première attaque précédait le coup de grâce qu’elle allait lui porter au flanc. Le personnage d’Arya Stark, qui était déjà un des plus fascinants de la saga, vient d’atteindre le statut de légende vivante. Et quelque chose me dit qu’elle n’a pas fini de jouer un rôle central dans le dénouement de cette histoire (Cersei n’a qu’à bien se tenir).

Retrouvez la saison 8 de Game Of Thrones sur myCANAL.fr

 

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles