Ford investit dans le développement des véhicules "verts"

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi le lancement d'un investissement de 135 millions de dollars dans la production de composants électriques et de batteries destinés à des véhicules "verts".[GETTY IMAGES NORTH AMERICA] Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi le lancement d'un investissement de 135 millions de dollars dans la production de composants électriques et de batteries destinés à des véhicules "verts".[GETTY IMAGES NORTH AMERICA]

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi le lancement d'un investissement de 135 millions de dollars dans la production de composants électriques et de batteries destinés à des véhicules "verts".

"Ford va investir 135 millions de dollars dans la conception, la mécanique et la production de composants - dont des systèmes avancés de batteries- essentiels à la production de véhicules hybrides-électriques cette année", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le groupe s'apprête en outre à embaucher "plusieurs dizaines d'ingénieurs au cours de l'année à venir", a précisé le constructeur dans un communiqué, en plus des 60 déjà recrutés cette année.

Au total, une équipe de 1.000 autres experts travaillent actuellement au développement de véhicules électriques et hybrides au sein d'un site qui leur est spécialement dédié, appelé "Centre avancé d'électrification" situé à Dearborn, près de Detroit (Michigan, nord des Etats-Unis), a précisé le vice-président de l'ingéniérie mécanique, Joe Bakaj, à des journalistes.

Le groupe veut notamment doubler la capacité de ses batteries d'ici 2013 et accélérer le développement de ses véhicules hybrides et électriques de 25%.

Cette annonce intervient alors que le groupe veut se positionner comme un champion du véhicule "vert" économe dans le contexte actuel de prix élevés à la pompe et d'efforts pour réduire les émissions de Co2.

Il avait annoncé dès 2011 son intention de tripler sa capacité de production de véhicules électriques et hybrides d'ici à 2013 pour répondre à "l'appétit croissant des consommateurs pour les véhicules verts".

Vous aimerez aussi

Sergio Marchionne (g), alors PDG du groupe Fiat Chrysler (FCA), aux côtés de John Elkann (d) lors d'une conférence de presse à Balocco, en Italie, le 1er juin 2018 [Piero CRUCIATTI / AFP]
Formule 1 Changement de pilote chez Fiat et Ferrari avec le départ précipité de Marchionne
Italie Les ouvriers de Fiat en grève après le transfert de Ronaldo à la Juventus
Renault contre PSA : la bataille de l'électrique
Automobile Renault contre PSA : la bataille de l'électrique

Ailleurs sur le web

Derniers articles