Varin (PSA) prévoit des fermetures d'usines chez d'autres constructeurs

Philippe Varin, le 10 septembre 2012 à Sochaux [Sebastien Bozon / AFP/Archives] Philippe Varin, le 10 septembre 2012 à Sochaux [Sebastien Bozon / AFP/Archives]

Le président du directoire de PSA Peugeot-Citroën, Philippe Varin, dont le groupe va supprimer 8.000 emplois, estime que "le marché européen est surcapacitaire et va le rester" ce qui va contraindre d'autres constructeurs à fermer des usines, affirme-t-il jeudi dans Les Echos.

"Nous avons fait connaître nos projets, mais d’autres constructeurs devront mener des opérations similaires. Certains de nos concurrents en Europe perdent encore plus d’argent que nous sur chaque voiture vendue. La situation actuelle n’est pas tenable", assure-t-il alors que s'ouvre jeudi à la presse le Mondial de l'automobile à Paris.

Selon M.Varin, "le marché européen est surcapacitaire et va le rester. Il sera aux alentours de 14 millions de véhicules cette année, utilitaires inclus. Sur les trois ans à venir, on a pris l’hypothèse qu’il resterait à peu près plat. Dans ce contexte, il est évident qu’il y a un certain nombre d’usines à fermer".

À suivre aussi

Emplois supprimés : les finances publiques en grève
Mouvement social Emplois supprimés : les finances publiques en grève
législation Grève RATP : tout savoir sur le télétravail
réseau social LinkedOut, le réseau social qui ouvre le marché du travail aux SDF

Ailleurs sur le web

Derniers articles