Zone euro : déficit public en baisse et dette publique en hausse

Illustration. Illustration.[ARCHIVES AFP]

Le déficit public de la zone euro a baissé en 2011, à 4,1% du produit intérieur brut, et la dette publique a augmenté à 87,3%, a indiqué lundi l'office européen de statistiques Eurostat à l'occasion de la publication des données définitives sur le déficit et la dette l'an dernier.

En 2010, le déficit représentait 6,2% du PIB, et la dette 85,4%.

Pour l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le déficit a également baissé à 4,4% du PIB (contre 6,5% en 2010), tandis que la dette a aussi augmenté à 82,5% (contre 80,0% l'année précédente).

Selon les critères de convergence que les 27 Etats de l'UE se sont engagés à respecter, le déficit public annuel ne devrait pas excéder 3% du PIB et la dette publique 60% du PIB.

En 2011, 17 pays européens ont eu un déficit supérieur à 3% du PIB: les plus élevés ont été enregistrés par l'Irlande (-13,4%), la Grèce et l'Espagne (-9,4% chacune), suivies par le Royaume-Uni (-7,8%), la Slovénie (-6,4%) et Chypre (-6,3%).

Suivent la Lituanie et la Roumanie (-5,5% chacune), la France (-5,2%), la Pologne (-5,0%), la Slovaquie (-4,9%), les Pays-Bas (-4,5%), le Portugal (-4,4%), l'Italie (-3,9%), la Belgique (-3,7%), la Lettonie (-3,4%) et la République tchèque (-3,3%).

Les déficits les plus faibles ont été enregistrés par le Luxembourg (-0,3%), la Finlande (-0,6%) et l'Allemagne (-0,8%).

Trois pays ont enregistré des excédents publics: la Hongrie (+4,3%), l'Estonie (+1,1%) et la Suède (+0,4%).

Au total, 25 pays de l'UE ont enregistré une amélioration de leur solde public en 2011 par rapport à 2010, et deux une détérioration.

A la fin de 2010, les plus bas niveaux de dette publique par rapport au PIB ont été relevés en Estonie (6,1%), en Bulgarie (16,3%), au Luxembourg (18,3%), en Roumanie (33,4%), en Suède (38,4%) et en Lituanie (38,5%).

Par ailleurs, 14 pays ont affiché un ratio de dette publique supérieur à 60% du PIB: la Grèce (170,6%), l'Italie (120,7%), le Portugal (108,1%), l'Irlande (106,4%), la Belgique (97,8%), la France (86,0%), le Royaume-Uni (85,0%), la Hongrie (81,4%), l'Allemagne (80,5%), l'Autriche (72,4%), Chypre (71,1%), Malte (70,9%), l'Espagne (69,3%) et les Pays-Bas (65,5%).

Au total en 2011 par rapport à 2010, six États membres ont enregistré une amélioration de leur dette publique en pourcentage du PIB, et 21 une détérioration.

À suivre aussi

Prévisions de croissance de l'OCDE [ / AFP]
Économie L'OCDE attend la plus faible croissance mondiale depuis 10 ans
Tennis L’ancien champion Boris Becker vend ses trophées pour payer ses dettes
Le FMI "inquiet" de la dette publique française jugée "trop élevée" [Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP/Archives]
Économie Le FMI «inquiet» de la dette publique française, jugée «trop élevée»

Ailleurs sur le web

Derniers articles