L'Italie préfère louer ses châteaux plutôt que de les vendre

Le château médiéval de Soriano nel Cimino.[StefanoRomeTours / Flickr]

La France n'est pas le seul pays à la tête d'un important patrimoine immobilier historique. L'Italie aussi. Mais plutôt que de les vendre pour colmater son déficit, l'Italie préfère, elle, le louer. 

Châteaux, casernes, prisons… plutôt que de se débarrasser de son imposant patrimoine immobilier, l'Italie a décidé de l'optimiser en le louant. L'Etat a publié une liste de 350 propriétés de prestige mises sur le marché de la location. Objectif : signer des baux de longues durées afin de lever des fonds pour combler autant que possible le déficit de l'Etat.

Dans la liste se trouvent quelques joyaux comme le château médiéval de Soriano nel Cimino, près de Rome, ou une ancienne prison du XVIIIe siècle située sur l'île de Procida dans la baie de Naples.

Miser sur les baux constitue un vrai revirement pour l'Etat italien qui envisageait au départ de vendre définitivement des bâtiments historiques. Mais la chute des prix enregistrée sur le marché immobilier italien comprise entre 30 et 40% depuis le début de l'année a fait réfléchir l'Etat sur la bonne stratégie.

Certains s'enthousiasment pour cette mesure. Ainsi le maire de Soriano nel Cimino, Fabio Menicacci, verrait bien un hôtel de luxe dans le château de la commune. Le louer rapporterait au bas mot 36.000 euros par an à l'Etat.

D'ici janvier, l'Etat compte porter sa liste de biens disponibles immédiatement à la location à 4.300 immeubles. L'agence qui les détient dispose d'un portefeuille de 46.420 propriétés d'une valeur estimée à 55,6 milliards d'euros.

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

Italie : il déverse 60.000 litres de vin par vengeance

Un château rasé par erreur en Gironde

À suivre aussi

Un coutelier guilloche le ressort d'un couteau, le 18 mai 2005 dans la coutellerie Fontenille-Pataud de Thiers.  [Martin Bureau / AFP/Archives]
Industrie Le village de Laguiole en appelle au président Hollande
Des habitants fuient leur quartier ravagé par les flammes le 13 avril 2014 à Valparaiso [Martin Bernetti / AFP]
chili La lutte continue contre l'incendie de Valparaiso
Lobby de l'hôtel Lutetia à Paris le 10 avril 2014 [Franck Fife / AFP]
Tourisme Le Lutetia ferme pour rénovation

Ailleurs sur le web

Derniers articles