Les règles d'or pour un CV efficace

Le CV est l'élément clé de la demande d'emploi[[CC/the Italian voice]]

Il est l’élément clef de la demande d’emploi, car c’est par lui que s’opère la première sélection du recruteur. Voici quelques pistes pour optimiser ses chances avec un CV efficace, rigoureux, mais également original.

 

En moyenne, un recruteur ne consacre pas plus d’une minute, voire trente secondes, à la lecture d’un CV qu’il reçoit. Aussi est-il indispensable d’éveiller son attention et de mettre en valeur votre «passeport vers l’emploi», dans le fond et dans la forme, et d’y mentionner les informations importantes.Votre CV se doit donc d’être clair et complet, en privilégiant les éléments susceptibles d’être un atout et de vous démarquer de la masse des autres candidats.

 

Les règles d’or

Quel que soit le format que vous adoptiez – classique ou original –, votre CV doit avant tout permettre à votre recruteur de voir rapidement si votre profil correspond au poste à pourvoir. Après la déclinaison de l’état civil, les informations qui doivent être visibles au premier coup d’œil sont la formation (diplômes obtenus, études en cours), les compétences (informatique, langues maîtrisées et à quel degré...), les expériences professionnelles dans l’ordre rétro-chronologique (stages, alternance, contrats professionnels, petits boulots et jobs d’été). Il ne faut pas hésiter à mettre en valeur les expériences à l’étranger.

Quoi qu’il arrive, ne mentez jamais. Si la supercherie est découverte, le lien de confiance créé avec le recruteur sera détruit. Quant à la dernière rubrique, «divers», consacrée aux activités extra-professionnelles (loisirs, intérêts, sports, passions, investissement dans des associations) elle n’est pas à négliger, car elle permet au recruteur de se faire une meilleure idée de la personnalité du candidat. Nombre de recruteurs estiment que la participation à une association ou à un sport est un facteur positif pour l’intégration dans une entreprise. La photo, si elle n’est pas obligatoire, doit être sobre, tout en mettant en valeur le candidat.

 

Tentez l’originalité

Les compétences ne suffisent pas forcément à se démarquer des autres candidatures. N’hésitez pas à introduire un peu d’originalité : site internet, blog dédié, CV vidéo, CV chanté, CV sur un site de vente en ligne… la course aux idées originales, voire loufoques, a été lancée ces dernières années. Bien fait, cela devient un véritable atout en attirant directement l’attention du recruteur sur vous. Veillez cependant à ce que l’originalité de votre CV ne fasse pas passer son objectif premier (votre aptitude à remplir un poste donné) au second plan…

Le CV vidéo est un excellent moyen de se démarquer des autres candidatures. Particulièrement dans les secteurs de la communication, de l’animation, du graphisme, de l’informatique, le CV vidéo, mieux qu’un CV classique, peut démontrer efficacement les qualités de postulants. Il présente également l’avantage de créer le buzz en étant posté sur le Net.

Attention cependant : le CV vidéo ne supporte pas la médiocrité, et peut s’avérer à double tranchant. Il doit absolument présenter de manière percutante les éléments à retenir par le recruteur. En conclusion, mieux vaut un CV classique qu’un CV vidéo moyen : plus long à visionner, il doit accrocher immédiatement l’attention du recruteur, au risque de n’être pas regardé jusqu’au bout.

 

Internet : un bon allié

Profitez des multiples réseaux existants pour rendre votre CV accessible à tous. Sites professionnels (Viadeo, Linkedln, Xing...) ou sociaux (Twitter, Facebook, tumblr…)sont des auxiliaires de taille dans la recherche d’emploi. Lors de la recherche d’un premier emploi, ils remplacent souvent un réseau professionnel, dont les jeunes diplômés pensent souvent manquer.

Beaucoup de recruteurs recherchent des candidatures directement sur le Net : autant prendre une longueur d’avance et vous placer sur leur chemin. Enfin, n’oubliez pas de poster votre CV sur votre blog, qui peut s’avérer une bonne vitrine, avec la possibilité d’y poster également vos différents travaux : un bon moyen pour votre recruteur de vous juger.

 

Pourquoi pas l’international ?

L’expatriation peut souvent, en même temps qu’elle est une occasion d’avoir une expérience valorisante, présenter de meilleures opportunités d’embauche. Pensez à vous renseigner sur les codes de rédaction en vigueur dans le pays choisi.

Dans les pays anglo-saxons, la législation sur la discrimination est très stricte. Votre état civil doit se limiter à des informations très basiques, sans informations privées. Bannissez toute information sur votre âge, votre situation familiale ou votre sexe. N’ajoutez pas non plus de photo. N’essayez pas forcément de traduire vos diplômes mais pensez en revanche à expliquer le statut des entreprises dans lesquelles vous avez une expérience et qui ne sont pas forcément connues à l’étranger.

 

Pensez au bénévolat

Jeunes, diplômés et sans emploi, n’hésitez pas à vous orienter pour un temps vers le bénévolat. Valorisant et donnant une certaine expérience, le bénévolat est aussi un moyen d’élargir son réseau relationnel et professionnel.

 

Une CVthèque pour aider les jeunes diplomés de banlieues

Les intentions d'embauche en progression en 2013

L'allemand SAP embauche des autistes

 

À suivre aussi

Emploi Le top 3 des métiers qui vont recruter à la rentrée
Il s'agit d'une hausse de 14,8% par rapport à l'année dernière, ce qui équivaut à 350.000 projets de recrutement supplémentaires.
Emploi Les intentions d'embauches en forte hausse en 2019
Mardi, une jeune femme a diffusé, sur Twitter, une vidéo dans laquelle elle explique s'être vue refuser sa candidature parce qu'elle était voilée.
Société Discrimination pour port du voile : La responsable d’un magasin mise à pied

Ailleurs sur le web

Derniers articles