Dans un immeuble de 47 étages, les architectes oublient les ascenseurs

L'Intempo n'a pas d'ascenseur. L'Intempo n'a pas d'ascenseur.[Capture Youtube]

L'Intempo, une construction monumentale, dans la station balnéaire espagnole de Benidorm, la plus haute tour d'habitation d'Europe, a tous les atouts pour séduire les acheteurs. A l'exception d'un détail extrêmement génant : les architectes de l'immeuble de 47 étages n'ont pas pensé à doter le batiment d'ascenseurs adaptés.

 

Les Twin Towers de Benidorm, comme elles sont déjà surnomées, s'apparentent à une belle réussite architecturale. L'immeuble, composé de deux tours et haut de 200 m, propose 269 appartements à la vente. Les 47 étages de la construction doivent faire de l'Intempo la plus haute tour d'habitation en Europe.

Seulement, les concepteurs ont eu la folie des grandeurs. Le projet intitial ne devait compter que 20 étages, et les architectes avaient prévu des ascenceurs en conséquence. Quand il fut décidé de construire plus haut, et d'ajouter 27 étages supplémentaires au gratte-ciel, les concepteurs de l'immeuble n'ont pas pensé à changer les plans et reconfigurer les ascenseurs.

Ainsi, l'immeuble se trouve pourvu d'ascenseur inopérants pour une construction de cette dimension. Un problème supplémentaire pour ce projet qui a déjà rencontré par le passé de nombreux soucis, selon le journal El Pais.

 

 

Vidéo : le fantôme de l'ascenseur terrorise le Brésil

Un Autrichien reste bloqué quatre jours dans un ascenseur

Roselyne Bachelot coincée dans un ascenseur

À suivre aussi

Le Premier ministre espagnol sortant, le socialiste Pedro Sanchez, célèbre sa victoire aux élections législatives à Madrid, le 10 novembre 2019 [PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP]
scrutin Législatives en Espagne : les socialistes en tête, bond de l'extrême droite
Football France-Espagne, quart de finale de la Coupe du monde U17 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Le Premier Ministre sortant, Pedro Sanchez, peine à rassembler suffisamment de députés pour constituer un gouvernement.
crise politique Tout comprendre aux élections générales en Espagne

Ailleurs sur le web

Derniers articles