Les sociétés concessionnaires d'autoroutes épinglées

Un péage autoroutier près de Nice [Valery Hache / AFP/Archives]

L'Autorité de la concurrence a dénoncé dans un avis la "rente" des sociétés françaises concessionnaires d'autoroutes.

 

Après la Cour des comptes l’an dernier, c’est au tour de l’Autorité de la concurrence de pointer la «rente» dont bénéficient les sociétés d’autoroutes.

Dans un avis révélé jeudi 18 septembre par Les Échos, l’Autorité explique que  les bénéfices exceptionnels des sept concessionnaires d’autoroutes ne se justifient «ni par le coût ni par les risques» auxquels ils sont exposés.

Face à cette situation, la régulation de l’État est présentée comme «défaillante». L’Autorité formule 13 propositions pour y remédier, par exemple ne plus fixer le prix des péages uniquement en fonction de l’inflation mais également du trafic, ou encore réinvestir une partie des bénéfices. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles