Le PDG de la Fnac réclame l'autorisation d'ouvrir le dimanche

Le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, est en faveur d'une ouverture de ses magasins le dimanche.[AFP/Archives] Le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, est en faveur d'une ouverture de ses magasins le dimanche.[AFP/Archives]

Dans un entretien aux Echos, publié lundi, Alexandre Bompard se dit favorable à une ouverture des magasins de biens culturels le dimanche.

 

Pourquoi pas nous ? C’est, en somme, la question que pose Alexandre Bompard au gouvernement. Le PDG des magasins Fnac a annoncé lundi dans Les Echos vouloir réclamer à l’exécutif l’autorisation d’ouvrir le dimanche, au même titre que les enseignes de bricolage.

Selon lui, cela permettrait à la Fnac de se maintenir face à une concurrence féroce, incarnée notamment par Amazon. La demande d’Alexandre Bompard intervient alors que le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a d’ores et déjà décidé, avec sa loi pour l’activité, de légiférer sur le travail dominical.

Il souhaiterait notamment augmenter le nombre d’ouvertures autorisées le dimanche, à condition que les salariés soient volontaires et voient leur salaire doubler. Des exigences également formulées par le PDG de la Fnac, qui promet de «vraies contreparties sociales pour les salariés» de son groupe qui travailleraient le dimanche.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles