Les patrons dans la rue

Jean-François Roubaud, président de la CGPME [Bertrand Guay / AFP] Jean-François Roubaud, président de la CGPME [Bertrand Guay / AFP]

Entre 4 000 et 8 000 patrons ont défilé, lundi, dans plusieurs villes. Ils dénoncent une politique qui "bride" l'économie française.

 

Ils sont loin d’être habitués à battre le pavé. Entre 4 000 et 8 000 patrons ont pourtant défilé à Paris, Toulouse et Marseille, lundi, selon la police et le syndicat organisateur, la CGPME. Au son des sifflets et des mégaphones, ils ont exprimé leur rejet de la politique économique française qui, selon eux, freine la croissance et la compétitivité depuis trente ans.

Ce défilé marquait le début d’une semaine de protestations, à laquelle deux autres organisations patronales, le Medef et l’UPA, ont prévu de se joindre. Le premier prévoit de réunir ses militants et faire campagne sur les réseaux sociaux, tandis que le second publiera une lettre ouverte à François Hollande.

Tous réclament un allègement des charges qui pèsent sur les entreprises et l’arrêt de certaines mesures qu’ils jugent trop contraignantes, comme le compte-pénibilité instauré dans la réforme des retraites. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles