Schindler adopte la Bluecar utilitaire

Une vingtaine de Blueutility ont intégré la flotte de véhicules du groupe Schindler en Ile-de-France. Une vingtaine de Blueutility ont intégré la flotte de véhicules du groupe Schindler en Ile-de-France. [Jean-Bernard Maurel]

Les techniciens vont sillonner la région à leur bord. La ­société Schindler, spécialiste des ascenseurs et des escaliers mécaniques, ­dispose ­désormais d’une vingtaine de Bluecar utilitaires, des Blueutility, pour ses ­interventions en Ile-de-France, afin de ­développer la plus importante flotte de véhicules utilitaires 100 % électriques en tant qu’entreprise privée.

 

Un partenariat inédit a en effet été signé, mercredi, avec Blue Solutions, du groupe Bolloré, qui a développé le véhicule ainsi qu’Autolib’, le service d’autopartage qui l’a popu­larisé. "Nous sommes très fiers de cette ­démarche, qui nous ­aidera à réduire ­durablement notre ­empreinte carbone avec cette solution ­urbaine, fiable et solide", s’est félicité Pierre Vansto­flegatte, le PDG de Schindler France. "C’est une première mondiale, avec un utilitaire qui matérialise notre ­volonté de participer à la création de la ville propre de ­demain", a ajouté Vincent Bolloré.

 

Un projet sur le long terme

L’acquisition des premières Blueutility, similaires aux Utilib’ rouges en auto­partage dans le réseau Autolib’, s’inscrit dans un processus de long terme pour Schindler. La société suisse va ainsi doubler le nombre de ses véhicules 100 % électriques d’ici à la fin de l’année, avant de remplacer progressivement sa flotte thermique actuelle, composée de 600 véhicules en région parisienne (2 000 en France).

L’ambition est d’abord éco­logique, puisque le parc automobile ­représente 80 % du bilan carbone de l’entreprise. Mais le projet dispose aussi d’intérêts pratique et économique. Les Blueutility de l’ascensoriste peuvent en effet stationner et utiliser les 5 000 bornes de charge du réseau Autolib’ (réparties dans 900 stations), et ­devraient représenter, à moyen terme, une économie d’environ 15 % en carburant, en entretien et en stationnement, par ­rapport aux ­véhicules thermiques.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles