Lagarde, un "Brexit" serait un saut dans "l'inconnu"

La patronne du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, le 5 avril 2016 à Berlin [John MACDOUGALL / AFP] La patronne du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, le 5 avril 2016 à Berlin [John MACDOUGALL / AFP]

Une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, ou "Brexit", constituerait un dangereux saut dans "l'inconnu", a estimé mercredi la patronne du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde.

"Le risque d'un +Brexit+ est source d'inquiétude, parce que c'est synonyme d'incertitude et d'appréhension et parce que le système qui en découlerait est totalement inconnu", a estimé la dirigeante lors d'un forum à New York.

A lire aussi : Gibraltar s'alarme d'un possible Brexit

Les Britanniques diront le 23 juin par référendum s'ils souhaitent quitter l'Union européenne, une perspective qui inquiète les milieux économiques et les dirigeants du globe. "C'est un des risques que nous avons à l'horizon", a convenu Mme Lagarde, évoquant notamment le poids économique du Royaume-Uni.

"Londres est un grand centre financier avec des liens en Europe et sur le globe", a-t-elle détaillé. Mme Lagarde s'est par ailleurs dite "pas rassurée" par la victoire obtenue mercredi par les eurosceptiques lors d'un autre référendum aux Pays-Bas

Les électeurs néerlandais ont dit non mercredi à l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne, un scrutin consultatif qui s'est toutefois mué en vote symbolique sur l'Europe.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles