Le PDG d’Uber filmé en pleine dispute avec un conducteur sur les salaires

La vidéo a été diffusée mardi 28 février par le site Bloomberg. [Capture d'écran YouTube ]

Travis Kalanick, le PDG d'Uber, s'est disputé avec un des conducteurs de sa société alors qu'il s'apprêtait à descendre de la voiture. L'échange entre les deux hommes tournait autour de la baisse des salaires.

Le site de Bloomberg News a publié mardi 28 février une vidéo prise à l'insu du PDG d'Uber, dans une des voitures du service haut de gamme «uberBLACK».

La première partie de la vidéo montre Travis Kalanick sur la banquette arrière de la voiture, accompagné de deux femmes. Leur conversation est assez banale : anniversaire, signe astrologique... Jusqu'à ce qu'une des femmes lui parle d'Uber et de l'année «difficile» que la société a vécu. «Je m'assure que chaque année soit une année difficile», rétorque le PDG. «C'est comme ça que je travaille (...). Si c'est facile, c'est que je ne pousse pas assez».

«Je suis en faillite à cause de vous»

Le chauffeur attend la fin du trajet pour intervenir, reprochant à Kalanick qu'il ait «augmenté les standards et baissé les prix». La course est donc plus chère, notamment dans le service haut de gamme d'Uber, alors que d'autres sociétés proposent des prix de plus en plus abordables pour des services similaires. Le chauffeur affirme à Travis Kalanick que «personne ne croit plus» en Uber, et que la société lui a fait perdre 97.000 dollars (environ 92.100 euros) avec tous les changements imposés. «Je suis en faillite à cause de vous, du fait que vous changiez les choses tous les jours».

A lire aussi : Uber porte plainte pour menaces contre trois syndicats

Le PDG n'arrive pas à garder son sang froid face à une telle accusation. «Certaines personnes ne prennent pas leurs responsabilités quand ils font de la merde. Ils rejettent la faute de tout ce qui leur arrive dans leur vie sur quelqu'un d'autre. Bonne chance !», lance-t-il au chauffeur avant de claquer la portière.

«J'ai besoin d'aide pour diriger»

Dans la soirée du 28 février, Travis Kalanick a envoyé un mail d'excuses à tous les employés d'Uber. Le billet a ensuite été publié sur le site de la compagnie. Il qualifie son comportement envers le chauffeur d'«irrespectueux» et explique avoir besoin d'aide afin d'être un meilleur dirigeant. «Je dois fondamentalement changer ma façon de diriger et grandir. C'est la première fois que j'admets avoir besoin d'aide en terme de direction et j'ai prévu de l'obtenir».

A lire aussi : Il demande 45 millions d'euros à Uber pour avoir précipiter son divorce

Les polémiques s'enchaînent pour Uber. Après les accusations d'harcèlement sexuel visant l'ancien vice-président de l'ingénierie, c'est au tour du PDG de la société de causer du tort à Uber. Ce n'est pas non plus la première fois que les conditions de travail chez Uber sont remises en cause : en France, des conducteurs avaient organisé une grève de plusieurs jours pour dénoncer «l'esclavage moderne» dont faisait preuve la société.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles