Vidéo : il porte le visage de son frère décédé

Rebekah Aversano, la sœur de Joshua Aversano, tué dans un accident de la route en 2012 à l’âge de 21 ans, a voulu voir l’homme qui s’est fait greffer les tissus et la structure de la figure de son frère.

Les caméras de "60 Minutes Australia" ont filmé la rencontre entre Richard Norris, l'homme qui a reçu en 2012 une greffe intégrale du visage, et Rebekah Aversano, la sœur du donneur décédé. Un moment émouvant.

 

La séquence sera diffusée dimanche dans une émission australienne. Mais déjà l'extrait disponible de la rencontre entre Rebekah Aversano et l'homme qui a reçu la greffe du visage de son frère disparu, fait le tour du monde.

Souvenez-vous. En mars 2012, les médecins de l'hôpital universitaire du Maryland annoncent avoir mis 36 heures pour effectuer une greffe totale du visage sur un homme, Richard Norris.

 

Défiguré pendant 15 ans

Cet américain, aujourd'hui âgé de 39 ans, s'était en 1997 accidentellement tiré une balle dans la tête provoquant littéralement l'explosion de ses joues de son nez et de ses lèvres.

Pendant 15 ans, il n'avait cessé de dissimuler son visage défiguré. Jusqu'à ce qu'il reçoive le visage de Joshua Aversano, un jeune homme de 21 ans décédé dans un accident de voiture.

 

"C'est le visage avec lequel j'ai grandi"

Aussi, quand Rebekah Aversano, la sœur de Joshua, rencontre Richard Norris pour la première fois, la jeune femme ne peut retenir son émotion. "Est-ce que cela vous ennuie si je vous touche ?" s'enquiert la jeune femme visiblement touchée.

Richard Norris reste silencieux. Puis dans un mouvement de recul et d'étonnement, "Wow, c'est le visage avec lequel j'ai grandi." Des secondes poignantes conclues par une touchante accolade.

 

Vous aimerez aussi

Le prince Harry et son épouse Meghan au zoo de Taronga, le 16 octobre 2018 à Sydney [DEAN LEWINS / AFP]
Australie A Sydney, Harry et Meghan reçoivent des cadeaux pour bébé et rencontrent des koalas
Politique Australie : des sénateurs condamnent le «racisme anti-blanc»
Athlétisme Une statue pour Peter Norman, l'Australien présent sur le podium Black Power en 1968

Ailleurs sur le web

Derniers articles