Alerte à la pollution en Ile-de-France

La préfecture de police a prolongé dimanche les mesures de réduction des vitesses maximales sur les routes franciliennes prises en raison du pic de pollution aux particules fines constaté actuellement sur l'Ile-de-France[AFP/Archives]

La préfecture de police a prolongé dimanche les mesures de réduction des vitesses maximales sur les routes franciliennes prises en raison du pic de pollution aux particules fines constaté actuellement sur l'Ile-de-France.

Le "seuil d'alerte" pour ces particules (dites PM10), émises notamment par les véhicules, certaines industries et la combustion de déchets verts, "est susceptible d'être atteint" lundi en Ile-de-France et "de se prolonger pendant plusieurs jours", a souligné la préfecture dans un communiqué.

La préfecture a notamment décidé d'appliquer des mesures de limitation de la vitesse maximale autorisée, réduite de 20 km/h pour les différents axes et ramenée également à 60 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

Depuis le début mars, le "seuil d'alerte", niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de l'ensemble de la population, a été dépassé trois fois dans l'agglomération parisienne, selon les relevés de l'association de surveillance de la qualité de l'air Airparif.

Le seuil dit d'information, qui s'accompagne de recommandations à l'attention des personnes particulièrement vulnérables, a lui déjà été atteint 23 fois depuis le début de l'année, selon Airparif.

"Réagir c'est bien, anticiper serait encore mieux", a souligné samedi Denis Baupin, maire-adjoint (EELV) de Paris en charge de l'environnement.

Ces mesures, a-t-il ajouté dans un communiqué, ne sont "que des palliatifs": "au-delà des actions d'urgence en période de pics, il convient que les pouvoirs publics prennent enfin conscience que la fuite en avant dans la +dieselisation+ du parc (automobile) est un non-sens sanitaire".

Des véhicules diesel qui sont "fortement émetteurs de particules fines", rappelle l'élu Europe Ecologie-Les Verts.

La préfecture de police avait souligné vendredi qu'elle n'excluait pas de nouvelles mesures si l'épisode actuel "devait se prolonger et s'aggraver".

Vous aimerez aussi

Environnement Inauguration d'un tronçon d'autoroute recyclé à 100%
Transports La E-légende, voiture star du salon de l'automobile 2018
Transports Paris : les travaux de la piste cyclable des Champs-Elysées vont débuter

Ailleurs sur le web

Derniers articles