Une mystérieuse hécatombe de dauphins aux Etats-Unis

Photo d'illustration[CC / Simon Bonavenure]

125. C’est le nombre de dauphins retrouvés morts depuis six semaines dans la baie de Chesapeake sur la côte est des Etats-Unis. Un nombre sept fois supérieur à la moyenne habituelle. Si la cause exacte de ces échouages n’est pas encore connue, pour les spécialistes il pourrait s’agir d’une nouvelle épidémie du morbillivirus, qui avait déjà tué plus de 700 dauphins sur la côte est américaine entre 1987 et 1988.

 

« Nous supposons que ces échouages massifs sont dus à une sorte de maladie, mais nous ne savons absolument pas de quelle maladie il s'agit ». Marc Swingle, directeur de conservation et de recherche de l'Aquarium et centre de science marine de Virginie (VAMCS) est perplexe, dans les colonnes du Monde.

En six semaines, au moins 125 dauphins se sont échoués dans la baie de Chesapeake sur la côte est des Etats-Unis, baie qui borde notamment les Etats de Virginie, de New York, du Maryland et du New Jersey. Soit sept fois plus d’échouages que d’habitude. Les équipes du VAMCS n’ont jamais été autant mobilisées depuis 25 ans et une autre hécatombe qui avait vu plus de 740 dauphins disparaître entre le New Jersey et la Floride.

 

Encore le morbillivirus ?

Si pour l’instant les causes exactes de cette hécatombe ne sont pas encore connues, les spécialistes pensent, qu’il pourrait s’agir, comme en 1987, d’une épidémie de morbillivirus. « C'est un peu tôt pour en tirer des conclusions, mais la situation n'est pas sans rappeler la dernière épidémie », confie Swingle.

Le morbillivirus se touche pas mes seuls dauphins. Les animaux qui en sont victimes présentent des lésions pulmonaires, ce qui est le cas de dauphins retrouvés échoués cet été. Ce virus touche aussi bien les mammifères marins que terrestres et se contracte plus facilement par les animaux au système immunitaire fragile ou affaibli.

Le virus agit sur le système nerveux et digestif, ainsi que les capacités respiratoires des dauphins, explique Le Figaro.

 

« Une extinction inattendue »

Pour que des fonds fédéraux soient débloqués et des experts scientifiques mobilisés, l'Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) a déclaré une « mortalité inhabituelle » due à une « extinction inattendue et importante ».

Ainsi un groupe de travail a-t-il pu être mis en place, avec des experts en océanographie, des chercheurs et des vétérinaires, afin de déceler les causes de ces décès, ce qui devrait prendre plusieurs semaines. S’il s’agit bien du virus, les autorités auraient du mal à stopper l’hécatombe : difficile de vacciner les 21.000 dauphins qui vivent sur la côte atlantique des Etats-Unis.

 

D’autres causes possibles ?

Les experts n’excluent pas d’autres raisons à ces échouages massifs, comme les tempêtes, la pollution ou les collisions avec des bateaux.

En Floride, où 54 dauphins ont été retrouvé morts depuis janvier (et 1.031 dauphins et baleines depuis 2010), les scientifiques pensent que des toxines contenues dans une algue sont responsables de ce pic de mortalité, et ce à cause de l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon en avril 2010 dans le golfe du Mexique.  

 

Et en France ?

Comme l’indique Le Figaro, la France a déjà connu des épisodes d’épidémie dans la mer du Nord et en Méditerranée, avec la mort de 126 dauphins à l’été 2007. Pour les scientifiques, la pollution marine serait à l’origine de l’affaiblissement des systèmes immunitaires des animaux, qui seraient alors plus sensibles aux contaminations. « La combinaison d'hydrocarbure, de particules plastiques et de polluant métallique est un cocktail explosif », explique Jean-Louis Bourgain, du centre marin Nausicaa. 

 

Dusty, le dauphin méchant dont l'Irlande se méfie

Vidéo : un cortège funèbre de dauphins

Les touristes se prennent en photo avec un dauphin, l'animal meurt

Un dauphin s'invite dans le port de Boulogne-sur-Mer

Vous aimerez aussi

animaux Les animaux reconnus comme "doués de sensibilité" ?
animaux Un requin s'échoue sur les côtes bretonnes
Etats-Unis Vidéo : en skateboard, il se fait tracter par des pitbulls

Ailleurs sur le web

Derniers articles