Combien y a-t-il d’espèces de poissons dans la Seine ?

Archive AFP.[JACQUES DEMARTHON / AFP]

On dénombre aujourd’hui quarante et une espèces de poissons dans la Seine et ses affluents, dans et autour de Paris.

 

C’est dix fois plus que dans les années 1970, selon Natureparif, agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France. Cette hausse observée parmi cette population aquatique est surtout due à la qualité de l’eau de la Seine qui s’est nettement améliorée au fil des années.

Aujourd’hui, le goujon demeure l’espèce la plus répandue dans la capitale. Des silures (mesurant jusqu’à 2,50 m), des poissons-chats, des brochets ou encore des sandres ont été réintroduits avec succès.

Il n’est plus rare de trouver des poissons sensibles à la pollution, comme la truite. Chez les espèces migratrices, l’anguille (qui se reproduit en mer mais grandit en eau douce) frétille aussi près de l’île de la Cité. Encore trop rare, le saumon a tenté un retour timide. Un spécimen sauvage, pesant environ 4 kilos, a même été pêché en septembre 2012 près du pont de Puteaux.

 

Un silure de 98 kilos pêché dans la Garonne

Est-ce un requin blanc qui a été pêché près de Dinard ?

Le come-back des poissons dans la Seine

Verbalisé pour avoir laisser sa canne à pêche sans surveillance

À suivre aussi

animaux Les animaux reconnus comme "doués de sensibilité" ?
animaux Un requin s'échoue sur les côtes bretonnes
Etats-Unis Vidéo : en skateboard, il se fait tracter par des pitbulls

Ailleurs sur le web

Derniers articles