Le mystère fascinant de l'océan fluo d'Uruguay

Des eaux uruguayennes sont devenues bleu fluo dans la soirée du 29 mars 2015. [MARIA FUENTES / AFP]

Des eaux uruguayennes sont devenues bleu fluo dans la soirée du 29 mars. Un phénomène parfaitement naturel qui résulte de la concentration de dinoflagellés, des micro-organismes marins qui peuvent être assimilés à des micro-algues.

 

Les eaux côtières de Cabo Polonio à 250 km de Montevideo, en Uruguay, ont virées au bleu fluo dans la soirée du 29 mars, offrant un décor spectaculaire aux habitants de cette petite station balnéaire.

Ce phénomène étrange serait dû à la présence de dinoflagellés, de petites cellules marines qui peuvent être assimilées à des micro-algues. Cette bioluminescence est causée par la réaction entre deux substances (la luciférine et la luciférase) produites par ces dinoflagellés. Cette réaction se déclencherait lors des grandes concentrations de ces micro-algues.

 

eau_fluo_maria_fuentes_afp.jpg

(MARIA FUENTES / AFP)

 

Sécrétions toxiques

Outre le fait de produire de belles couleurs, ces dinoflagellés peuvent également sécréter des toxines dangereuses en période de multiplications soudaines. Ces toxines leur serviraient de protection, mais sont dangereuses pour l'homme. Elles peuvent ainsi provoquer diarrhées, paralysies, amnésies ou autres démangeaisons en cas d'ingestion de crustacés contaminés.

Les dinoflagellés sont aussi capables de créer d'impressionnantes marées rouges, très toxiques pour les poissons et autres organismes marins. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles