Lego veut des briques moins polluantes

Les briques de Lego seront bientôt construites en matériaux renouvelables. [Mychele Daniau AFP / Archives]

La célèbre petite brique pense à la planète.  Lego va investir pour fabriquer des briques à partir de matériaux moins polluants.

 

La marque danoise Lego, qui a produit plus de 60 milliards de pièces en 2014, a annoncé vouloir trouver une alternative au plastique utilisé dans ses produits. Afin de mettre au point un matériau plus respectueux de l’environnement, tout en gardant les mêmes spécificités, la firme va investir 1 milliard de couronnes (environ 130 millions d’euros) dans un centre de recherche dédié.

Pour ce «Sustainable Materials Centre», qui devrait ouvrir ses portes en 2016 dans son siège social de Billund (Danemark), Lego prévoit également le recrutement de plus de cent employés. «C’est une étape majeure pour le groupe LEGO dans l’atteinte des objectifs fixés pour 2030 en matière de développement durable», a fait savoir Jørgen Vig Knudstorp, président du groupe.

 

Déjà un parc éolien en mer

Jusque-là, Lego avait déjà pris des mesures afin de réduire son empreinte carbone. Notamment en diminuant le volume des emballages ou en créant un parc éolien en mer. Mais récemment, la marque avait été pointée du doigt par Greenpeace pour son partenariat avec un grand pétrolier qui fournissait la matière première nécessaire au plastique des petites briques.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles