Australie : des drones pour prévenir les attaques de requins

Les attaques de requins sont régulières sur les côtes australiennes. [CARL DE SOUZA / AFP]

Des drones destinés à surveiller les requins vont être déployés en Australie pour protéger les baigneurs. Cette mesure intervient suite à une série d’attaques de surfeurs.

Des essais vont être effectués par le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud (sud-est du pays), qui va également mettre en place des lignes de pêches high-tech destinées à pêcher, marquer et relâcher au large les squales.

Les drones enverront des images avec les coordonnées GPS des requins marqués aux opérateurs supervisant l’opération. Les premiers tests sont actuellement menés au large de Coffs Harbour, à 380 km au sud de Brisbane. Les lignes de pêches, déjà utilisés dans les eaux de La Réunion, signalent instantanément qu’un requin a été capturé, ce qui permet d’agir rapidement pour le marquer puis le relâcher.

4G et application pour smartphones et tablettes

Ces essais entrent dans le cadre d’une stratégie mise en place sur cinq ans pour lutter contre les attaques de requins. La 4G est utilisée afin de suivre en direct les requins marqués. 20 stations de surveillance ont été construites le long de la côte australienne pour déterminer les lieux d’attaques de requins.

Une application, SharkSmart, sera proposée au public. Elle lui permettra de recevoir des alertes si une attaque survient sur smartphone et tablette.

La technique des lignes de pêche controversée

Si le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud estime que cette technique de ligne de pêche est plus raisonnable et basée sur des données scientifiques, les associations environnementales ont exprimé leurs craintes à ce sujet. Elles redoutent que ces lignes ne mettent en danger d’autres espèces marines qui fréquentent ces eaux, comme les dauphins ou les tortues. Des membres de ces associations accompagneront les équipes gouvernementales durant la prochaine période d’essai.

Un système de bouée intelligente, utilisant le sonar pour distinguer les différentes espèces de requins, pourrait également être testé prochainement.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles