Les dauphins parlent presque comme nous, selon la science

L’étude a été menée sur deux tursiops adultes (une espèce de dauphins) en captivité. [tpsdave / Pixabay]

Une étude décrit comment les dauphins sont capables de produire un langage hautement développé qui ressemble à la communication humaine.

Si on savait déjà que le mammifère marin disposait d’une grande intelligence, les découvertes réalisées par les chercheurs de la réserve naturelle de Karadag, en Crimée, pourraient bien suggérer qu’on le sous-estimait. Les scientifiques pensent ainsi que les pulsations, sifflement et bruits poussés par les dauphins pourraient être pleinement écoutés par leur interlocuteur avant que celui-ci ne formule à son tour une réponse.

A lire aussi : Un sanctuaire marin pour les dauphins aux Etats-Unis

«Fondamentalement, cet échange ressemble à une conversation entre deux humains», écrit le Docteur Ryabov dans l’étude, ajoutant que chaque son produit par le mammifère «est différent d’un autre», de par sa durée et de sa fréquence. Ainsi, «on peut supposer que chaque onde représente un phonème ou un son du langage des dauphins », avance-t-il.

Vers un système de communication ?

L’étude a été menée sur deux tursiops adultes (une espèce de dauphins) en captivité. Le mâle et la femme ont vécu pendant vingt ans dans un bassin. Pour l’expérience, les cétacés ont été privés d’une récompense alimentaire et leur «conversation» a été enregistrée par un système spécial. Après analyse, les scientifiques ont remarqué que les deux dauphins échangeaient à tour de rôle, sans se couper la parole. Une caractéristique qui prouve, selon eux, un «haut niveau d’intelligence et de conscience chez les dauphins».

A lire aussi : Vidéo : un surfeur prend un tube avec un dauphin

Ces découvertes pourraient permettre de développer un système de communication donnant la possibilité de mieux comprendre le mammifère, l'ouïe humaine n'étant pas capable de percevoir les pulsations émises par l'animal. Avec pourquoi pas un jour l’opportunité de parler pleinement avec un dauphin.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles