Le robot Philae se trouve sans doute "sur une pente fortement inclinée"

La comète Tchourioumov-Guérassimenko lors de la descente de Philae.[ESA]

Le robot Philae, qui s'est posé mercredi sur la comète "Tchouri", "fonctionne bien" mais il se trouve "sans doute sur une pente fortement inclinée", a indiqué jeudi à l'AFP Philippe Gaudon, chef du projet Rosetta au Centre national d'Etudes spatiales (CNES) à Toulouse.

 

"Philae fonctionne bien. Sa pile fonctionne bien et lui fournit de l'énergie", a-t-il dit. "Nous pouvons lui envoyer des commandes et il nous envoie des données", a déclaré M. Gaudon interrogé par téléphone depuis Toulouse (sud) où se trouve l'un des centres impliqués dans la mission de la sonde européenne Rosetta.

"Tous les instruments scientifiques à qui on avait donné l'ordre de travailler cette nuit ont fonctionné correctement", a-t-il ajouté.

Mais au vu des photos qu'il envoie, Philae "se trouve sans doute sur une pente fortement inclinée", a-t-il expliqué.

"Il semble entouré de falaises" et donc "assez bloqué", a-t-il noté.

Philae est doté de six caméras et prend des photos dans plusieurs directions. Sur l'une, on voit le ciel, sur une autre le sol, sur une autre encore une falaise.

Après son atterrissage mercredi sur le site prévu sur la comète "Tchouri", le robot a effectué "deux rebonds" car les harpons n'ont pas fonctionné.

Philae s'est donc "peut-être éloigné d'un kilomètre de l'endroit" de son point de chute initial.

"Notre priorité est de continuer à faire des analyses scientifiques sans rien bouger", a dit M. Gaudon.

La mission Rosetta, de l'agence spatiale européenne ESA, implique plusieurs centres à Darmstadt et Cologne, en Allemagne, et Toulouse, en France.

 
 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles