Vidéo : la face cachée de la Lune enfin dévoilée

Image de synthèse représentant la face cachée de la Lune avec la Terre en arrière-plan.[Capture Youtube/NASA.]

Une sonde de la Nasa a permis de représenter la « face cachée de la Lune ». Avec la Terre reconstituée en toile de fond. Les images sont fascinantes.

 

Quand Pink Floyd évoquait « The Dark side of the Moon » (ndlr, le côté sombre de la Lune) en 1973, le groupe anglais faisait-il allusion à la face cachée de la Lune ? Si tel est le cas, celle-ci vient de dévoiler ses derniers secrets ce qui retire au tube du groupe legendaire une part de son mystère. Des scientifiques de la NASA ont en effet « reconstitué » la face cachée de la Lune pour en offrir au grand public une image tout à fait saisissante.

En premier lieu, la face cachée de la Lune n’est pas aussi sombre que l’imaginait Pink Floyd, elle donne au contraire la sensation de dégager plus de lumière. Le côté « invisible » du satellite de la Terre comporte en effet moins de « mers » de basalte qui donnent la sensation d'assombrir la surface de la Lune.

 

Cartographie et images de synthèse

L'agence américaine a réalisé cette prouesse grâce à la cartographie du satellite réalisée par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter et à la création d’images de synthèse.

La sonde Lunar Reconnaissance Orbiter a été lancée de la Terre en 2009. Pour la première fois, cette technologie donne à voir la face cachée de la Lune depuis les images de mauvaise qualité ramenées en 1959 par la mission soviétique Lunar 3.

 

 

Pourquoi parle-t-on de face cachée de la Lune ?

La Lune tourne sur elle-même en 27 jours. Approximativement, cette période est aussi celle de la révolution de la Lune autour de la Terre. Cette rotation quasi-synchrone empêche de découvrir la totalité de la surface de la Lune et depuis la Terre, on observe ainsi toujours la même face du satellite. Enfin presque : 59% de la surface du satellite sont visibles depuis la Terre. Dans sa vidéo datée du 5 février, la NASA permet donc enfin de découvrir les 41% restés cachés.

 

L’astrophysicien franco-canadien Hubert Reeves explique – simplement - pourquoi nous voyons toujours la même face de la Lune.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles