L’artiste Invader envahit l’espace

L'artiste va bientôt voir l'une de ses œuvres exposées dans l'ISS.[ HO / ESA/NASA / AFP ]

L’artiste français Invader, connu pour exposer ses mosaïques, inspirées pour la plupart du jeu vidéo Space Invaders, sur des murs à travers le monde, a envoyé l’une de ses œuvres dans l’espace. Elle sera installée dans l’ISS.

 

Jeudi 12 mars, le street-artiste français Invader ajoutera la Station Spatiale Internationale à son tableau de chasse des lieux où il a installé l’une de ses œuvres. Après avoir envahi les rues de New York, Tokyo, Londres, Berlin et, bien sûr, Paris, l’artiste aux mosaïques inspirées du jeu vidéo Space Invaders (1978) conquerra tout naturellement le ciel.

Cette fois, cet enchevêtrement de petits carreaux colorés, représente un alien rouge sur fond noir. Pour rallier l’ISS, ce dernier avait embarqué le 29 juillet dernier dans le cargo spatial européen ATV-5, chargé de ravitailler la station. Mais si l’ATV a quitté l’ISS, se désintégrant dans l’atmosphère, l’Invader, nommé "Space2" est resté sur place.

 

Et maintenant, les cieux

L’œuvre, qui est emballée dans une feuille plastique afin de tenir en place, pourrait être installée sur l’écoutille de Colombus, la porte coulissante s'ouvrant vers le haut pour laisser passer les astronautes, selon Jules Grandsire responsable de la communication au Centre européen des astronautes de l’ESA à Cologne, interrogé par l'AFP.

Invader continuera à travailler pour l’ESA en imaginant des œuvres pour décorer chacun des huit centres de l’Agence spatiale européenne. Et ajoutera bien entendu de nouvelles mosaïques dans les rues du monde entier (près de 3.200 depuis les années 90). Le cap des 1.200 invaders devrait d'ailleurs bientôt être dépassé à Paris.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles